Imbolc 2017

20170203imbolc03

20170203imbolc04Mes racines dans la Mer, mon corps dans la Terre, mon esprit dans le Ciel,
Au Centre brûle ma flamme vivante.
Allumer la bougie d’autel.

J’allume la flamme pour célébrer la fête de Bríd et la naissance de l’ourson.
Voyez ces fleurs de mimosa, petits soleils parfumés qui annoncent le retour du printemps.

Béni soit le sanctuaire, bénie soit la flamme,
Bénis soient la terre et les peuples qu’elle porte.
Utiliser la bougie centrale pour allumer les bougies auxiliaires
J’élève le feu du foyer, comme le fait Bríd20170203imbolc05
Beannacht nime, bénédiction du ciel
Beannacht tíre, bénédiction de la terre
Beannacht mara, bénédiction de la mer

O Bríd, ce soir je t’accueille et t’honore,
Bénis ma maison et tous ceux qui y résident,
Bénis ceux qui me sont chers, où qu’ils dorment ce soir.

20170203imbolc09

O Bríd, en cette fête de l’éveil, vois l’ourson
Qui vient au monde au fond de la caverne
Placer l’ourson dans le panier.
Et bénis-le en lui offrant force et vitalité.

O RTKN, Mère sauvage, béni soit ton enfant qui naît à Imbolc
Que sa vie soit longue et joyeuse.

Éteindre les trois bougies, laisser brûler la bougie centrale.

03/02, 18h14 : ajout des photos
Publié dans Saisons et Lunaisons | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Pages d’écriture

Attention : logorrhée bourrée de parenthèses… Accrochez-vous, faut suivre (meuh nan, c’est pas du tout le b**del dans ma tête).

Vu que j’ai toujours « su » écrire en miroir (mon arrière-grand-mère aveyronnaise bigote, qui me donnait des coups de canne sur la « main du diable », en a été pour ses frais quand ma main droite s’est mise à écrire à l’envers… mouahaha, vous ne connaissiez pas mon côté « démoniak »), vu  que je me suis offert un lot de carnets Black n’ Red (sous le prétexte de me faire une sorte d’agenda-Bullet Journal, et d’utiliser les autres pour faire revenir la Muse et renouer avec mes grimoires (ne cherchez pas la logique, disons pour simplifier que c’est un retour aux sources radical, puisque mon tout premier grimoire était un carnet noir et rouge)), et vu que je cherchais un moyen d’écrire dedans sans que ce soit lisible pour le commun des mortels (parce que j’ai l’intention de recommencer à trimballer avec moi un carnet-grimoire, mais qu’il serait délicat qu’un collègue ou un élève curieux tombe malencontreusement dessus), je viens de tester le mode DaVinci…

Pas le code, hein (même si…), le script, puisque cet italien génial, en plus de peindre des bonnes femmes au sourire coincé et de dessiner des proto-hélicoptères, pratiquait l’écriture spéculaire (z’aurez appris un nouveau mot, vous aussi). Même que c’est quand j’ai découvert cette fantaisie que j’ai repris ce mode d’écriture bizarroïde… Pas pour me comparer à lui (restons modestes) mais parce que le côté moulti-tâches du bonhomme (n’est pas peintre-ingénieur-astronome-philosophe-anatomiste-mathématicien-sculpteur-architecte-diplomate-inventeur-compositeur-poète-musicien-scientifique qui veut) a toujours titillé mes p’tites cellules grises (ptêt pour ça aussi que Lugh m’interpelle).leodav1

Bref… Le premier essai donne ça. C’est encore un peu hésitant parce que certaines lettres ne sont pas les mêmes que dans mon écriture naturelle (il faudra que je m’entraîne à les écrire dans le sens d’écriture « classique » pour que mon cerveau biscornu les intègre), mais globalement, j’aime bien le rendu.

20170201handwriting

Publié dans Sorcière proto-celte | Tagué , , | 2 commentaires

Long Silence

Je profite de ce mercredi matin pour poser un petit mot ici, et pour rassurer les personnes qui me lisent. L’hiver semble avoir gelé ma capacité à écrire des choses nouvelles pour ce blog (et le boulot s’est allié au froid, le manque de temps ne facilitant pas les choses, ni l’humeur). J’espère que l’approche d’Imbolc relancera un peu la machine. En attendant, je vous présente mes excuses pour ce long silence…

frozen

Publié dans Inclassables | Tagué | Laisser un commentaire

Noël et le Grand Nawak

Je suis sidérée par les choses que je vois et lis aujourd’hui… Entre « No-Hel (nouveau soleil en celte) » et « Sol Invictus c’est EL (Allah) sous un nouveau inventé à l’époque par les Romains d’Orient, ces syriens romanisés qui ont tenté de détruire Rome de l’intérieur en créant cette religion. Le 25 Décembre est aussi celle du Capricorne, le porteur de lumière (Lucifer), le serviteur de EL (Allah) » Mmpff… Le Grand Nawak frappe encore de tous côtés. Un brin d’histoire et d’étymologie s’impose.

L’empereur romain Aurélien décida d’instaurer un culte commun, suffisamment neutre pour être accepté par les différentes populations de l’empire : le culte de Sol Invictus, le Soleil Invaincu. Le 25 décembre, date du solstice d’hiver selon le calendrier julien, on célèbre le Dies Natalis Solis (Jour de naissance du Soleil), christianisé par la suite en Occident. Alors OK, Noël et le solstice d’hiver sont liés, ce n’est pas un hasard du calendrier si les chefs religieux chrétiens ont situé la naissance de leur « héros-messie » à une période de l’année où des célébrations antérieures plaçaient un mythe semblable. Mais le terme « Noël » vient du latin Natalis… pas du celte… qui n’est pas une langue.

Pour ce qui concerne Allah et El, mes connaissances sont insuffisantes pour affirmer quoi que ce soit, mais d’après le peu que j’ai pu chercher, ça me semble très capillotracté, et le rapport Lucifer/Capricorne me laisse sans voix. Ça doit être à cause des cornes de bouc… mais je ne savais pas que Lucifer était mi-bouc, mi-poisson ! Mais les autres signes du zodiaque/constellations, c’est qui, alors ? Et doit-on considérer que toutes les étoiles de la constellation du Capricorne sont Lucifer, ou alors c’en est une en particulier ? Je m’y perds, moi…

Publié dans Pensées diverses | 2 commentaires

Vacances, enfin !

Il était temps que les vacances de fin d’année arrivent. Même si elles démarrent tôt cette année, la fatigue est bel et bien présente (lumbago la semaine dernière, fièvre et toux depuis mercredi). Décembre est vraiment une période difficile professionnellement, les gamins étant fatigués et énervés par le matraquage médiatique de Noël. Cette année, en prime, la mise en place de la réforme et le boulot supplémentaire que ça induit n’ont fait qu’ajouter leur dose d’épuisement au raccourcissement des jours, à l’arrivée du froid, aux longues journées pour cause de conseils de classe et de réunions parents profs (« petite » journée de 11h jeudi)… Bref, encore une fois, le boulot a complètement phagocyté ma vie. Ces vacances vont donc être l’occasion de revenir à ce qui compte énormément pour moi (et qui m’a terriblement manqué) : mes dieux et ma pratique.

Hier, en sortant McClane, j’ai eu droit à une petite surprise qui a réussi à me faire sourire (malgré les aïe-ouille et le brouillard intracrânien dûs à la fièvre) : les deux corbeaux de Sarreclou sont passés au-dessus de moi et m’ont gratifiée d’une série de Rrôk Rrôk Rrôk. Ils ont apparemment agrandi leur territoire vers le nord (ils passent désormais au-dessus de ma maison) et voulaient peut-être me souhaiter de bonnes vacances verts_content. En tous cas, ils ont réussi à me redonner un brin d’enthousiasme (ce qui n’était pas gagné d’avance vu mon état de délabrement avancé).

J’espère arriver à me débarrasser très vite de mes crobes pour profiter au maximum de ces deux semaines qui seront consacrées à la création (j’ai les pinceaux qui me démangent) et à ma pratique spirituelle/sorcière, vu qu’il y a pas mal de retard à rattraper.

Publié dans Pensées diverses | Tagué , , | Laisser un commentaire

Pied-bleu (?)

Découverte du jour, devant l’olivier.

20161203piedbleu1 20161203piedbleu2 20161203piedbleu3Apparemment, ça pourrait être un Pied-bleu (Lepista Nuda), Lépiste nue ou Tricholome pied bleu (autrefois Rhodopaxillus nudus, Clitocybe nuda, Tricholoma nudum)

Chapeau de 5 à 15cm, convexe puis plan avec légère dépression, à marge enroulée, lisse et humide, de couleur lilas à bleu-violacé devenant violet-marron plus foncé au centre
Lames échancrées, serrées, à lamelles et lamellules intercalées, de même couleur (mais plus vive) que le chapeau, devenant rose ochracé à brunes avec l’âge
Pied cylindrique (12cm sur 3cm maximum), fibreux, charnu, de couleur lilas clair ou violacé, plus bulbeux à la base, strié de fibrilles blanchâtres
Parfum fruité à farineux avec un léger arôme d’anis
Période de cueillette du milieu de l’automne jusqu’au début des gelées
Biotope : un peu partout, formant des cercles ou des groupes de quelques individus, mais surtout dans les bois de feuillus où poussent chênes, châtaigniers et hêtres.
Famille : tricholomatacées
Chair blanc violacé et spores de couleur crème rosâtre. On ne peut le confondre qu’avec d’autres champignons de sa famille qui sont tous comestibles. L’espèce typique est un comestible de très bonne qualité.
(Source http://mycorance.free.fr/valchamp/champi33.htm)

Publié dans Plantes | Tagué , , | Laisser un commentaire

Période creuse

La saison des conseils de classe débute, je ne serai donc pas très présente sur la toile jusqu’à mi-décembre. Prenez soin de vous.

En passant | Publié le par | Laisser un commentaire