Ingrédients Corporels

(01/03/2018) Avertissement : si l’idée d’utiliser ce qu’on appelle communément les « ingrédients corporels » vous répugne (je vais parler de sang, d’urine, de sécrétions), je vous conseille de ne pas poursuivre la lecture de cet article. Lire la suite

Publié dans * Magie & Sorcellerie * | Tagué , | Laisser un commentaire

Porte de Lutin Suite

L’assemblage est fait, ainsi que le support pour que l’ensemble tienne debout, et j’ai ajouté un petit grelot pour servir de sonnette.


Lorsqu’on ouvre la porte, on révèle ce qui se cache derrière.

Et lorsqu’on éteint la lumière, la magie opère… (enfin, les pigments phosphorescents, surtout)

J’ai l’intention (dans quelque temps) d’inclure cette porte dans un petit décor, histoire d’accentuer un peu le côté féérique, mais je réfléchis encore au comment? et surtout au où? donc ça ne sera pas pour tout de suite.

Publié dans Bidouillages | Tagué , | 2 commentaires

Mode Steampunk Activé

Petite explication sur le relooking du blog, en commençant par cet extrait de province-of-the-mind.com, qui traite de la « philosophie Steampunk » (traduit/adapté par mes soins).

Le Nautilus, dans L’Ile Mystérieuse (ORTF 1973)

Le Steampunk est hautement individualiste (…).

Chaque individu est encouragé à trouver sa propre expression, (…) il n’y a pas de règle à suivre, mais au contraire, ce sont l’exploration et l’expérimentation qui sont la règle générale.

Parce qu’il ne se base pas sur une période réelle, ni sur une seule oeuvre, littéraire ou autre (…),

Voltaic, dans Riven (Broderbund 1997)

et parce qu’il n’a pas de structure formelle, (…) le Steampunk est considéré comme anarchique par certains, mais est vécu comme une licence créative illimitée par ses fans. Il prend le meilleur du passé et du présent, pour créer un meilleur futur.

Le Steampunk représente la nostalgie d’une époque qui n’a jamais existé. Il prend ses origines dans les oeuvres d’auteurs du 19e siècle, comme Jules Verne, H.G. Wells, et Mary Shelley,

Retour vers le Futur 3 (Universal 1990)

qui ont  décrit des technologies fantastiques bien avant l’époque de la production en masse.

Le nom “Steampunk” a été donné par l’auteur K.W. Jeter. “Steam” se rapporte à l’ère de la vapeur, avant l’utilisation du moteur à combustion, et “Punk” implique un certain irrespect des conventions historiques traditionnelles.

Maglev, dans Riven (Broderbund 1997)

Au-delà de l’aspect esthétique (qui me ramène, en vrac, à Jules Verne, aux mondes de Myst, Riven et Exile, et à Doc Brown dans Retour vers le Futur), il y a un lien logique (enfin, avec ma logique, qui ne l’est pas toujours) avec mon cheminement spirituel : expérimentation, exploration et non-respect des conventions y règnent en maîtres.

Retour vers le Futur 3 (Universal 1990)

Le design steampunk, avec ses engrenages, ses poulies et autres tubulures, est aussi assez symbolique du bric-à-brac qui constitue ma voie spirituelle.

Sous-marin, dans Riven (Broderbund 1997)

Ça ressemble un peu à la machine d’un savant fou (ou à la créature de Frankenstein), mais ça fonctionne pour moi (ou it’s alive!, selon la métaphore que vous préférez).

Donc voilà, ce nouveau lustre (cycle 103, lustre 2, année 1 de mon Franken-calendrier lunaire) s’ouvre sur un nouveau regard et donc avec un nouvel aspect.

Et que l’aventure commence !

Jungle, dans Riven (Broderbund 1997)

Publié dans Blablas Décousus | Tagué , , , | Laisser un commentaire

25 Cadal, Balade Post-Diluvienne

L’épisode méditerranéen qui a commencé hier est apparemment terminé dans mon petit coin du monde. J’ai réussi à faire une photo du Vernazobres ce matin, sous les trombes d’eau qui tombaient (le trajet depuis Saint-Chinian à 50km/h ne m’a jamais semblé aussi long…). Elle n’est pas super bien cadrée, vu que j’essayais de protéger mon APN en même temps, mais elle donne une petite idée de ce qui est tombé en 24 heures.

Et maintenant que le ciel a cessé de déverser des seaux sur nos têtes, petite balade dans le village, accompagnée par le chant tonitruant du Rieuberlou enfin nourri.

Quelques couleurs végétales au passage…

Et quelques coups d’oeil sur les petites rues au coeur du village.

Publié dans Sorcière des Terres Rouges | Tagué , , | Laisser un commentaire

Epines de Prunellier 2

Ingrédient utile, aux utilisations diverses.

Attaque (effet poignard) : percer quelque chose avec une épine de prunellier est un geste offensif visant à « tuer » une situation. Par exemple, au début d’un sort de guérison, pour percer les énergies négatives/la maladie. Aussi utilisé pour les malédictions.

Bannissement (effet prison) : noter un problème (situation, personne, etc) sur un morceau de papier que l’on roule autour d’une ou plusieurs épines de prunellier (et enterrer le tout au pied de l’arbre pour plus d’efficacité). Placer des épines autour d’une photo pour « mettre en cage » l’influence de la personne

Défense (effet barrière) : pour protéger un objet, un lieu, soi-même. Faire une croix avec 2 épines et du fil rouge. Mettre une épine de prunellier dans un sachet. Placer une ou des épines sur/dans/avec un objet à protéger (voiture, porte-monnaie, grimoire).

Publié dans * Magie & Sorcellerie * | Tagué , | 2 commentaires

Porte de Lutin

Puisque ça fait des années que je m’extasie devant les « fairy doors », j’ai décidé de créer une petite porte pour les lutins de la maison (en espérant que, se sentant bien traités, ils arrêtent de planquer les choses ^^).

Étape 1 : création de la porte

Étape 2 : derrière la porte (mini-toile en cours)

porte2

Publié dans Bidouillages | Tagué , , , , , | 2 commentaires

Nettoyage et Rechargement

(21/01/2018) Le sachet contre les terreurs nocturnes n’étant plus efficace, petite séance de nettoyage énergétique et de rechargement.

Déchargement avec mon pendule en labradorite et ma « griffe » de faisan (plumes : cygne, pie, corbeau)

Purification des pierres à l’eau claire, sous la surveillance de Sarreclou et Calisso.

Un petit rayon de soleil pour sécher et donner du punch.

Rechargement au pendule (plumes de Sarreclou).

Publié dans * Magie & Sorcellerie * | Tagué , | Laisser un commentaire