Tirage de Lune Noire – suite

Je reviens un peu sur le tirage que j’ai fait lors de mon rituel de Lune Noire, samedi.

3- futur spirituel : Rad représente le voyage, le cycle de la vie et de la mort. Changement, exploration des mondes subtils, divination, intuition.

La rune Rad est très souvent présente dans mes tirages depuis le début, elle me suit comme mon ombre, et j’avoue qu’elle m’a, encore une fois, fait sourire lorsqu’elle est apparue. Mais il y a, dans le tirage de cette rune, une coïncidence extrêmement troublante qui n’a cessé de me tarabuster depuis ce weekend. Avant de créer ce blog, j’avais rédigé un brouillon d’article sur la Caverne, que je n’ai pas publié car j’ai constaté qu’il s’agissait d’un doublon. Du coup, j’ai réutilisé le brouillon pour le mettre ici le lendemain : l’article « résumé » sur les oghams… Parce que cela fait longtemps que les oghams m’appellent, et que depuis quelque temps (depuis que j’ai entrepris la redéfinition de ma spiritualité), cet appel se fait vraiment très pressant… tellement pressant qu’à chaque trajet en voiture, mes yeux cherchent à identifier les arbres que je vois, et à repérer ceux qui sont des arbres ogham.

Du coup, en revoyant mon tirage de l’autre jour, et en y réfléchissant, je me suis dit que le changement, l’exploration des mondes subtils et la divination annoncés par Rad avaient très certainement un rapport avec cet appel pressant. La décision est donc prise : je m’attaque à l’étude détaillée des oghams, en allant chercher le sens profond de chacun à la source, c’est-à-dire directement auprès des arbres concernés. Je suis malgré tout bien consciente du fait que certains arbres vont être difficiles à dénicher, car l’habitat méditerranéen est assez différent de l’habitat du nord de l’Europe, et je m’accorde donc une marge d’adaptation (la possibilité de remplacer une essence « traditionnelle » par une essence locale). Evidemment, c’est un travail de longue haleine, il va me falloir trouver les arbres, puis prendre le temps de les « interroger », avant de pouvoir rédiger un article sur chacun. Je vais probablement commencer par ceux pour lesquels j’ai déjà fait quelques recherches, et que je connais mieux (le prunellier, le chêne vert, le frêne, le noisetier, le sureau et le lierre). Je pense ensuite m’intéresser de près à la bruyère arborescente, à l’ajonc et à la vigne, qui sont faciles à trouver dans la région. Pour le reste, il faudra sans doute plus de temps, et de probables adaptations.

Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Sorcière proto-celte, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tirage de Lune Noire – suite

  1. Voilà qui est bien intéressant ! Si tu cherches à compléter, les travaux d’Erynn Laurie sont les meilleurs en la matière apparemment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s