La Lune

librement traduit et adapté de : www.tairis.co.uk

Il n’y a pas de preuve formelle pour affirmer que le soleil et la lune étaient vénérés en Écosse et en Irlande, mais la Lune était importante car elle constituait la seule source de lumière la nuit. Il n’est donc pas surprenant de trouver de nombreuses croyances et coutumes associées à la Lune et à ses diverses phases.

La Nouvelle Lune, lochran mór an àigh (‘la grande lampe de grâce’) était tenue en haute estime. Son premier croissant était appelé gob soillse (‘le bec de lumière’), et on pensait que c’était le meilleur moment pour semer et planter, car la Lune croissante (fàs) encourageait la pousse. On pensait aussi que couper les cheveux à ce moment portait chance. La Pleine Lune était appelée bolg reothairt (‘le ventre gonflé de la marée de printemps’), et la lune décroissante san earra-dhubh (‘dans ses limites noires’, ou plus littéralement, ‘dans sa queue noire’). Ce moment était considéré parfait pour labourer et récolter, mais il n’était pas approprié de tuer des animaux pour leur viande à ce moment-là. Pendant la Lune Noire, la nuit était appelée rath dorcha (‘cercle sombre’).

Rioghainn na h-oidhche (Reine de la Nuit)

Chant traditionnel écossais (Carmina Gadelica)
pour accueillir la Nouvelle Lune :

Fáilte dhuit féin,  [foltcheu Heuït féin] (Bienvenue à toi,)
Éiteag na h-oidhche !  [*ééteu* na iHeu] (Joyau de la nuit !)
Áilleacht nan speur,  [âlyeuRt nan spéér] (Beauté des cieux,)
Éiteag na h-oidhche !  [*ééteu* na iHeu] (Joyau de la nuit !)
Máthair nan reul,  [mâHeur nan réel](Mère des étoiles,)
Éiteag na h-oidhche !  [*ééteu* na iHeu] (Joyau de la nuit !)
Dalta na gréine,  [dâlteu na grééneu] (Fille adoptive du soleil,)
Éiteag na h-oidhche !  [*ééteu* na iHeu] (Joyau de la nuit !)
Mórachd nan reul,  [morècht nan réél](Majesté des étoiles,)
Éiteag na h-oidhche ! [*ééteu* na iHeu] (Joyau de la nuit !)

Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Celto-Paganisme, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La Lune

  1. Salvaquaria dit :

    Tu ne connais pas une video ou un enregistrement où le rythme du chant serait donné ? Ca m’intéresserait de l’entendre 🙂

    • je vais chercher ça, mais vraiment sans garantie, car c’est difficile à trouver quand ça n’a pas été récupéré par le christianisme…

    • Salvaquaria dit :

      Merci d’avance si tu trouves 🙂 Si tu ne trouve pas ce n’est pas grave : je ferai marcher mon imagination 😉

  2. Drenagoram dit :

    Belle Nuit Morrigan , la Lune Porte Conseil ,
    A l’Hors au Fil des Veilles , je File en d’autres Arcanes .
    ~
    NéO~

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s