Norme

Définitions

Règle, principe, critère auquel se réfère tout jugement. Ensemble des règles de conduite qui s’imposent à un groupe social. (larousse)
Règle. Etat conforme à la moyenne. (linternaute)
[Par réf. à une moyenne statistique, sans jugement de valeur : la norme se définit par rapport à une fréquence] État habituel, régulier, conforme à la majorité des cas. [Par réf. à un modèle de «type idéal» et quelquefois à une moyenne statistique: le type le plus fréquent étant souvent considéré comme idéal; avec jugement de valeur] État régulier, le plus conforme à l’étalon posé comme naturel, et par rapport auquel tout ce qui dévie est considéré comme anormal. [Par réf. à un modèle de «type idéal»: la norme prescrit ce qui doit être en se basant sur des jugements de valeur] Règle, principe auquel on doit se référer pour juger ou agir. (cnrtl)

L’humain, de manière générale, a besoin de cases étiquetées dans lesquelles il peut ranger et classer tout ce qui l’entoure : ceci est utile, ceci est superflu, ceci est public, ceci est privé, ceci est bien, ceci est mal. Lorsque tout est catalogué et étiqueté, on compare et on organise : les cases les plus remplies contiennent le normal, celles qui sont très peu remplies ou vides contiennent l’anormal. Ce qui est non conforme à la majorité statistique (rare ou inclassable) est donc anormal. Et comme l’humain est finalement un animal assez grégaire (il vit en société, avec ses semblables, dans des groupes, des clans, des tribus), il finit par accorder à la norme une valeur qui va au-delà de la simple majorité statistique qu’elle est au départ : la norme devient l’idéal à atteindre. De là naissent les jugements de valeur (Untel n’est pas de la « bonne » couleur, Untel n’a pas la « bonne » taille, Unetelle n’a pas le « bon » poids, Unetelle n’a pas le « bon » mode de vie, Untel n’a pas le « bon » compte en banque, etc) et les discriminations qui vont avec.

Nombre de ceux qui s’engagent sur la voie païenne quittent volontairement les normes spirituelles de nos sociétés, souvent parce qu’ils ne parviennent pas à s’identifier à ces normes, parce que ni le monothéisme ni l’athéisme ne leur conviennent, parce qu’ils ont besoin d’être en contact direct avec le divin plutôt que de ne l’atteindre qu’à travers un prêtre, ou pour d’autres raisons que je ne vais pas énumérer ici. Au début de leur cheminement, le fait de sortir de la norme provoque des sentiments ambivalents : on est à la fois ravi d’avoir fait son propre choix, on se sent libre et débarrassé d’une norme-carcan, mais on craint aussi le jugement de valeur et l’étiquette « anormal » que ce choix entraîne. Et parce qu’il est lourd de porter cette étiquette seul, on recherche la compagnie d’autres personnes qui ont fait ce choix, qui portent la même étiquette (l’humain est grégaire). Et comme l’humain ne peut se passer de cases étiquetées, à son tour, on crée des cases (une case Wicca, une case Druidisme, une case Ásatrú, une case Hellénisme, etc.), on fait des statistiques et on crée de nouvelles normes. Or, c’est humain, qui dit norme dit aussi, bien souvent, jugement de valeur et, hélas, le jugement de valeur entraîne bien souvent des discriminations.

C’est la raison pour laquelle on se retrouve parfois à critiquer, dénigrer, montrer du doigt et étiqueter comme « anormaux » des païens qui ont fait des choix différents de ceux de la majorité statistique. C’est humain, certes, mais venant de la part de personnes qui ont, en leur temps, souffert de cette étiquette (qui ont été considérés comme « anormaux« , et le sont encore assez souvent, par la majorité statistique d’une société monothéiste ou athée), c’est plutôt déprimant : c’est le règne du « faites ce que je dis (il faut être tolérant envers moi, je ne suis pas anormal si je choisis  de vénérer telle ou telle divinité), pas ce que je fais » (ha ha, regarde celui-là qui vénère Wonder Woman, il n’est pas normal)…

Refrain : Dites-leur que : chacun sa route, chacun son chemin
Chacun son rêve, chacun son destin
Dites-leur que : chacun sa route, chacun son chemin
Passe le message à ton voisin…
Levé à 7h. du mat’, t’es déjà en r’tard
Ton patron va encore te brasser
Tu t’habilles direct, tu prendras ta douche ce soir
Tu finis d’lacer tes chaussures dans les escaliers
J’ai besoin d’air, besoin de liberté
Ce n’sont pas des mensonges, c’est la réalité
Je n’suis pas un roi mais je n’suis pas un pion
Je dois être le fou comme je n’suis pas cavalier
Refrain
J’ai fait un rêve, le peuple était au pouvoir
Il n’y avait plus du tout de politicien
C’était le souk, ni d’banques ni de magasins
Tout l’monde avait un toit et plus personne n’avait faim
Et je ne délire pas, mais je suis très sérieux (2)
Allez leur dire qu’on vient pas faire du cirque
Refrain
Et ça donne: Refrain
Et ça donne: Passe le message à ton voisin
Et ça donne…
Je me souviens des amis avec qui j’ai grandi
ce sentiment d’être exclus nous rendait solidaires
Chacun pris son train quand les années passèrent
à chacun son ‘move’ à chacun sa galère
Les chemins où tu ris sont les mêmes que ceux où tu pleures
La vie est une aventure, il ne faut pas avoir peur
Mais te souviens-tu des amis que tu as eus ?
Question: te souviens-tu de ceux que tu as perdus ?
Refrain
Et ça donne: Passe le message à ton voisin
Et ça donne: Refrain
Et ça donne: Passe le message à ton voisin
Et ça donne: Passe le message à ton voisin

Méli-mélo de mots mélo mêlés hors normes wink
Mornes normes comme un sermon font le renom.
Morne, l’anormal mort-né normalise en son nom.
Norme en or me mord, norme uniforme ment,
Norme n’est pas forme, car forme unie ment.
Le nord mal né mort de norme alitée,
L’âne hors mal énorme, en or mal armé,
Son âme en larmes hors norme aimait.

(21 Siúfain, 29 juin 2013)

Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Pensées diverses, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Norme

  1. Brume Follet dit :

    Ah, ça fait du bien à lire et à écouter si tôt le matin ! 😀 Merci ;).

  2. (Je suis desolee pour remarque en Anglais!) I study ‘disability studies’, which looks at ‘normalcy’ very often. Theorists talk about how the modern standard of the ‘normal’ is nothing like what the Greeks or other ancient cultures would have thought. The Greeks were interested in the ‘ideal’, a standard that no one could ever reach, but which everyone could strive for, in some way. The modern idea of ‘normal’ or ‘average’ came about as a result of the eugenics movement, when statistics started being applied to human beings in ways that didn’t work well for us. So now we have the Body Mass Index, and other things that try to straight-jacket us into boxes – it’s a feature of modern life. ‘Normalcy’ has been a very bad concept for disabled people, but really no one at all is average, and it is a negative standard for all of us. So it’s good to read about it in relation to Pagan debates going on at the moment! Great post 🙂

    • Thanks for your comment 🙂 I love your remark : « no one at all is average » !
      The trouble is that people, when they are constantly shown standardized looks and ways of life, often feel inadequate and do their best to fit into the « straight-jacket ».
      What saddens me most is to see Pagans establish even stricter norms than the ones they got rid of. The Wonder Woman example was the first that came to my mind because it has been much debated about lately, but things like « you are a Pagan, so you have to be a vegetarian / to do rituals / to worship The Goddess / to follow the Rede », are not much better.

    • I agree completely. We don’t have doctrine or rules. Why should we put limits on what is ‘normal’ in Paganism? There’s so much diversity in Paganism, and I think that’s wonderful!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s