Washer at the Ford

La Lavandière du Gué est un personnage familier dans les traditions orales de l’Irlande, de l’Ecosse,  du Pays de Galles et de la Bretagne.

La bean nighe (gaélique écossais) est un présage de mort et une messagère de l’Autre Monde, probablement dérivée de la Morrigan. Elle est une autre forme de bean sìth (en irlandais bean sídhe, anglicisé en « banshee »). La bean nighe (prononcé ben-nii’-yè) a un équivalent breton, la kannerez noz. Bean sídhe et bean sìth (qui signifient « femme du sídhe », « femme fée » ou « femme de paix ») dérivent de l’irlandais ancien bean síde. La bean nighe est parfois appelée par les diminutifs ban nigheachain (petite lavandière) ou nigheag na h-àth (petite lavandière du gué).

BeanNighe_AlanLee

Bean Nighe par Alan Lee

Il existe plusieurs descriptions de la Lavandière. Elle est généralement décrite comme une vieille femme, petite et mince, souvent vêtue de vert, parfois avec les pieds palmés et rouges. Bien qu’apparaissant habituellement comme une vieillarde laide et grimaçante, elle peut aussi se manifester comme une belle jeune femme qui pleure. Dans certains récits, la bean nighe est décrite comme ayant une narine, une grosse dent et de longs seins qui pendent.

La bean nighe se rencontre habituellement près d’un gué, d’une rivière ou d’un lac, et elle chante une lamentation tout en lavant des linceuls (ou des vêtements tachés de sang). Ces linges appartiennent à ceux qui vont mourir et parfois à celui qui la voit : elle se tourne alors vers le témoin pour lui dire que ce sont ses vêtements.

Rien n’indique que la bean nighe cause la mort de la personne dont elle lave le linge, elle n’est que la messagère de sa mort prochaine. Toutefois, les gens craignaient de la rencontrer et continuaient à marcher comme si de rien n’était s’ils entendaient des bruits inhabituels près de l’eau.

Ban2Pourtant, si on approchait la Lavandière correctement, elle pouvait exaucer des souhaits : il suffisait de se placer entre elle et l’eau sans qu’elle ne s’en aperçoive. On pouvait alors lui poser trois questions et faire trois voeux, à condition de répondre honnêtement à trois questions (ce qui constitue un échange traditionnel entre les humains et les créatures surnaturelles).

Dans les Hébrides, la bean nighe avait de gros seins qui la gênaient dans sa tâche. Elle les jetait donc par-dessus son épaule et ils pendaient dans son dos tandis qu’elle lavait les linges ensanglantés. Si un homme parvenait à passer derrière elle et à saisir un sein pour le téter, la bean nighe était alors obligée de lui dire à qui le linceul était destiné. Si c’était pour lui ou pour un ami ou pour un membre de sa famille, l’homme pouvait alors empêcher la lavandière de continuer, repoussant ainsi la mort pendant quelque temps. Toutefois, le plus souvent, il était très difficile d’approcher la bean nighe sans se faire remarquer et la personne qui se faisait prendre à essayer était alors condamnée.

Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Dieux, Ancêtres et Esprits, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Washer at the Ford

  1. Sarah dit :

    Merci pour ce nouvel éclairage, je ne connaissais pas du tout ce personnage. La seule version de la « lavandière du gué » que je connaissais était celle qui a cours en Provence mais qui n’a absolument aucun rapport avec ce qui est évoqué ici.
    Toujours heureuse et reconnaissante d’apprendre de nouvelles choses auprès de toi 🙂

  2. A reblogué ceci sur L'Antre de Morriganet a ajouté:
    Pour approcher cet aspect de Morrigan, la lavandière du gué, en français. Certaines légendes évoquent il me semble comment elle annonçait la mort des soldats avant les combats, et recoupe une figure non divine qui annonce la mort en général, comme expliqué dans l’article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s