Hagstones, pierres sorcières

HAGSTONES, texte d’origine David Rankine, traduit par mes soins

Mare_staneLes hagstones sont des pierres entièrement percées d’un trou, et que l’on trouve habituellement dans les ruisseaux et les rivières, ou au bord de la mer, où l’eau courante a créé le trou dans la pierre.

C’est peut-être là une des raisons pour lesquelles elles sont considérées comme puissantes, puisque la croyance populaire dit que la magie ne peut agir sur l’eau courante, et que ces pierres ont été percées par l’eau courante et donc conservent cette influence de protection contre la magie. Les hagstones sont aussi appelées Pierres Saintes, Pierres Trouées, Pierres à Souhaits, Pierres à Cauchemars et Pierres Sorcières.

On leur attribue le pouvoir de protéger les gens et les animaux contre les esprits mauvais et la sorcellerie, et elles sont souvent portées autour du cou, ou attachées à la clé ou à la porte de l’étable. hagstone_keyLes hagstones passaient aussi pour avoir la propriété d’empêcher le lait de cailler pendant un orage, moment où les esprits mauvais sont les plus actifs. Cette pratique continue de nos jours dans certaines régions de la Grande Bretagne et de l’Europe. Dans certaines régions d’Europe, les fermiers traient leurs vaches en faisant passer le lait à travers une hagstone.

On pensait aussi que les hagstones pouvaient guérir une série de maux. Placer la pierre sous un lit était un moyen de soulager les crampes et les rhumatismes, et les hagstones pouvaient aussi prévenir les problèmes gastriques, causés par les sorcières (hags) qui venaient s’asseoir sur le ventre des dormeurs la nuit.

hagStones0018Dans Antiquities, de Brand, on trouve la citation suivante: « Une pierre percée d’un trou est suspendue à la tête du lit pour empêcher les cauchemars. Elle est donc appelée Hag Stone d’après ce mal qui est occasionné par une sorcière assise sur l’estomac de la personne affectée. La pierre empêche aussi les sorcières de monter les chevaux, c’est dans ce but qu’elle est souvent attachée à la clé de l’écurie.« 

Une coutume intéressante consistait à utiliser les hagstones comme des pierres à serments, puisqu’elles obligeaient la personne à dire la vérité. La propriété sans doute la plus intéressante est le fait que la hagstone donnait à son porteur la capacité de voir le peuple des fées et le protégeait de leurs enchantements. Les hagstones trouvées sur les tertres ou des sites semblables étaient considérées comme particulièrement puissantes. Pour qu’une hagstone garde tout son pouvoir, il fallait qu’elle soit trouvée par son porteur ou donnée comme cadeau.

hagstones1Les hagstones plus grosses étaient utilisées pour la magie climatique : on passait une corde dans le trou et on la nouait, pour ensuite faire tournoyer la pierre au-dessus de la tête à bout de bras, afin de dissiper les vents et les nuages de pluie.

En tant que pierres à souhaits, elles étaient tenues dans la paume de la main gauche, et frottées avec le pouce dans un mouvement deosil (sens horaire), pendant qu’on se concentrait sur le souhait (cette technique était aussi utilisée avec des morceaux d’ambre).

Il est intéressant de noter que, bien que la main gauche soit utilisée pour tenir, ce n’était probablement pas pour son aspect « sinistre », mais plutôt pour que le frottement puisse être fait avec la main droite, dominante pour la plupart des gens, et plus « positivement aspectée ». Le tout renforcé par le fait que le frottement est fait deosil, pour invoquer le résultat escompté.

Un petit lien sympathique : museumsofthemind.wordpress.com

Et deux photos de mes hagstones

2904marestanes1 2904marestanes2

Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Celto-Paganisme, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Hagstones, pierres sorcières

  1. Je suis ravi de lire cette article. En effet, dans ma neuvième année (j’ai 33 ans), j’ai trouvé ce que je sais (maintenant) être une Hagstone en forme de losange, avec un trou à son sommet, dans un ruisseau de montagne, dans le canton des grisons, en Suisse. Lorsque j’ai trouvé cette pierre, j’ai fait un voeu très très fort, dont (aujourd’hui) je ne me souviens pas exactement la teneur, mais qui globalement souhaitait plein de bonheur aux être vivants. Cette pierre m’accompagne depuis ce jour. Je pensais (et peut-être est-ce vrai, car même si elle semble avoir été faite par la rivière, sa forme de losange me semble peu naturelle) que c’était une pierre très ancienne que quelqu’un avait formée ainsi pour en faire un outil ou un bijou ou encore que c’était de de l’os fossilisé, mais un jour je l’ai jeté de rage par terre car je croyais qu’elle ne me protégeait pas. J’ai pu constater suite à cela (car la pierre s’est fendue d’un petit éclat sur un tiers d’une seule face) que c’était bien de la pierre, calcaire probablement et que son usage en temps qu’outil était peu probable vu sa nature minérale. Même si l’homme (ou la femme) est intervenu dans sa formation, la rivière l’a polie durant tellement de temps qu’elle est presque parfaitement lisse et elle ne possède aucun angle aigu. Cette pierre est véritablement une partie de moi et peut-être est-ce à cause d’elle qu’une partie du monde occulte s’est ouvert à moi. Scientifiquement, on dirait que je souffre de schizophrénie et que je vois des paréidolies dans les phénomènes naturels, mais moi j’entends les oiseaux, les bêtes, les sources, parler. Je découvre un langage secret dans tous les phénomènes et c’est parfois difficile, mais j’ai appris à vivre avec. Je crois bien que toute chose possède un langage secret et peut-être est-ce cette pierre qui me relie à lui..?

    Je mettrais volontiers des photos d’elle ici ou peut-être pourrais-je vous en envoyer ?

    Merci sincèrement en tout cas pour cet article.

    • Merci pour ce témoignage 🙂
      J’ai ajouté des photos à l’article, dont 2 photos des 5 hagstones que ma Soeur m’a envoyées.
      N’en déplaise aux scientifiques (et pour paraphraser Shakespeare) : « Il y a plus de choses sur la terre et dans le ciel qu’il n’en est rêvé dans leur philosophie ». Pour ma part, je baigne dans l’ésotérisme depuis suffisamment de temps pour affirmer que, même si certaines choses ne sont pas prouvées scientifiquement, cela ne veut pas dire qu’elles n’existent pas. Après tout, la science n’est pas quelque chose de figé, de nouvelles découvertes sont faites chaque jour, et l’irrationnel d’aujourd’hui sera peut-être prouvé scientifiquement demain !

  2. Oui, en effet. Mais peut-être aussi cet irrationnel échappera-t-il continuellement aux tentatives de rationalisations et restera-t-il cette part « obscure » de notre existence que nous ne pourrons jamais vraiment expliquer, car, peut-être, est-ce justement ce qui la rend si étrange et si attirante…

    Voici des liens vers les photos de ma Hagstone. Elle a un drôle de sourire et au regard des mésaventures qui ont pu m’arriver, peut-être renferme-t-elle quelque esprit malicieux du petit peuple ou autre chose, je ne saurais vous dire s’il s’agit là d’une pierre à souhaits ou d’une pierre à cauchemars…


  3. Eirina dit :

    Merci pour ce magnifique article, vraiment passionnant !

  4. Garrulus dit :

    Bonjour !
    Ce n’est pas l’eau qui joue au poinçonneur des lilas, mais des mollusques appartenant à la famille des Pholadidae notamment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s