Lavande

Lavandula_angustifolia0Les lavandes sont des arbustes dicotylédones de la famille des Lamiacées (ou labiées) et du genre Lavandula, à fleurs le plus souvent mauves ou violettes disposées en épis, qui poussent surtout sur les sols calcaires secs et ensoleillés. Toutes les lavandes sont des plantes mellifères, très recherchées par les abeilles.

Historique
La première trace de culture de la lavande remonte à l’Egypte antique, où on l’utilisait pour produire des baumes apaisants et curatifs, pour son parfum et dans la processus de momification (l’huile de lavande était employée pour conserver la peau et les intestins, et ses fleurs pour masquer l’odeur de décomposition).

Venue de l’ouest du bassin méditerranéen, la lavande était  utilisée par les Romains pour conserver le linge et parfumer les bains. Le mot lavande remonte au latin lavandaria : linge à laver.

Principales espèces
Si les noms latins des lavandes ne posent plus guère de problèmes, il n’en va pas de même avec les noms courants : la même lavande devient française, anglaise ou espagnole selon le pays où elle est classée. On distingue 4 espèces principales :

lavande002Lavandula angustifolia, ou lavande vraie. C’est la meilleure des lavandes pour la qualité de son huile essentielle. À l’état sauvage, elle pousse naturellement surtout en haute Provence au-dessus de 700 à 800 mètres d’altitude. Robuste, c’est un arbrisseau buissonnant pouvant atteindre 0,50 m de haut. Les feuilles, linéaires et de couleur gris-vert, mesurent entre 3 et 5 cm. Lors de la floraison (juillet-août), la plante développe de longs pédoncules non ramifiés terminés par des épis dont la couleur varie du mauve pâle au violet.

Lavandula latifolia, ou lavande aspic. Par rapport à la précédente, ses feuilles sont plus larges (elliptiques) et très odorantes. La floraison est plus précoce (juin-août), et les fleurs ont une odeur très camphrée. Elles poussent à l’extrémité de tiges ramifiées, ce qui est le moyen le plus sûr de la différencier de la lavande vraie.

Lavandula × intermedia, ou lavandin, hybride naturel entre L. angustifolia et L. latifolia. Découvert un peu par hasard et cultivé à partir des années 1930, le lavandin est aujourd’hui l’espèce la plus cultivée, car sa fleur est plus productive en huile essentielle.

lavandestoechas3Lavandula stoechas, ou lavande stéchas, lavande papillon. À l’état sauvage, c’est certainement la lavande dont le territoire géographique est le plus vaste (tout le pourtour méditerranéen). Elle se distingue des espèces précédentes par 2 caractéristiques : d’une part elle apprécie surtout les terrains siliceux, notamment le schiste; de l’autre elle possède à l’extrémité de ses épis de grandes bractées violettes, souvent plus foncées que les fleurs proprement dites. Floraison : avril-juillet.

La récolte se fait pendant la floraison, de fin juin jusqu’au mois d’août, pour les lavandes « vraies », « aspic » et les lavandins. La récolte a lieu en été, car les fortes chaleurs favorisent la montée de l’essence dans les cellules et les glandes sécrétrices de la fleur. Les brins sont plus odoriférants s’ils sont cueillis juste avant l’ouverture des fleurs. Après, l’essentiel de l’arôme se perd.
Les lavandes du groupe stoechas sont plus précoces : elles sont récoltées de mars à mai à l’état sauvage, mais elles sont plus rarement exploitées.

Propriétés médicinales

lavandestoechas1L’essence de lavande contient des composants différents selon les espèces.

Depuis très longtemps, on lui prête des vertus cicatrisantes et antiseptiques, ainsi que des propriétés antivenimeuses et en cas de morsure de vipère (on frottait la plaie avec une poignée de lavande, ce qui pourrait expliquer le nom d’aspic).
En phytothérapie, on la recommande pour combattre l’anxiété, la nervosité et les insomnies, ainsi que pour soulager les rhumatismes et soigner les infections des voies respiratoires.
L’huile essentielle de lavande est antiseptique et bactéricide. Appliquée pure sur la peau elle soulagerait les brûlures et les piqûres d’insectes. Appliquée sur les tempes, elle soulagerait les douleurs migraineuses. On attribue à la variété latifolia un effet apaisant lors de crises de dermatite atopique (eczéma).

Propriétés magiques
lavande001La lavande est une plante protectrice qui aide à se débarrasser des énergies négatives. On la porte sur soi pour se protéger contre le mauvais œil. On peut aussi l’utiliser à des fins de purification (dans l’eau du bain, portée sur soi ou brûlée).

Les brins séchés brûlent comme des bâtonnets d’encens et peuvent être utilisés en magie pour attirer l’argent, la protection et le succès. L’odeur de la lavande serait aussi propice à la longévité.

La lavande est souvent utilisée en frottant des fleurs fraîches sur les vêtements pour attirer l’amour.

La lavande agit fortement sur le psychisme et favorise le savoir et l’écriture. On brûle les fleurs ou on les laisse se consumer lentement afin de favoriser le repos et la sérénité. Des feuilles séchées placées dans un oreiller aideront les insomniaques.

Sources : ici, ici et aussi là
Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Plantes, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s