Reconstruction ou Syncrétisme ? J’vais prendre un peu des deux, merci.

Allez, on va faire un article un peu plus « profond », pour une fois. Et avant toute chose, je précise que le contenu de cet article est basé sur mon opinion, quitte à égratigner quelques égos au passage. En clair : prosélytes de tout poil, passez votre chemin, ce qui suit peut nuire à l’intégrité de votre dentition.

Il existe deux tendances principales dans le néo-paganisme actuel :

– la reconstruction : il s’agit de se baser sur des sources reconnues (textes anciens, archéologie, etc) pour s’approcher au plus près du paganisme antique de telle ou telle origine.

– le syncrétisme : c’est une spiritualité/religion dont la doctrine ou les pratiques sont un mélange d’éléments pris dans différentes croyances.

Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients, et les deux, hélas, ont leurs fanatiques extrémistes (j’ai prévenu au début, hein) qui sont persuadés de détenir LA VÉRITÉ, la seule et unique façon de faire, et qui sont prêts à prendre les armes pour démontrer que Dieu… les Dieux sont de leur côté. Une impression de déjà-vu qui me perturbe, même si je ne me fais guère d’illusions sur les motivations profondes du genre humain (misanthrope et fière de l’être).

Donc nous avons à un bout les absolutistes de l’histoire (enfin, celle qui les arrange), qui clament haut et fort qu’ils parlent et écrivent la langue d’il y a plusieurs millénaires (dédicace spéciale à Babette pour sa patience^^), qu’ils suivent « à la lettre » des rites qui n’ont pas été pratiqués depuis les mêmes millénaires, et qui traitent de « New-Ageux » tous ceux qui osent remettre en question leurs affirmations.

A l’autre bout, nous avons les « Graves-Murrayiens » (cf Robert Graves et Margaret Murray) qui partent du principe que tous les paganismes anciens vénéraient la même « Grande Déesse » (de préférence sous la forme Vierge-Mère-Vieille) et que toutes les déesses de toutes mythologies sont une seule et même déesse : toutes les divinités sont interchangeables (et on s’en fout qu’il n’y ait aucune preuve).

Entre ces deux extrêmes, beaucoup (la majorité, j’espère) de néo-païens comptent les points, en souriant ou en secouant tristement la tête, et surtout en essayant de vivre leur spiritualité au lieu de vouloir à tout prix l’imposer aux autres.

Ce qui suit est ce que je considère comme évident (z’en faites c’que vous voulez) dans ma vérité (sans majuscule)-à moi-perso-que ça fait un peu de temps que j’y réfléchis-quand même :

Oui, se baser sur des textes et des preuves archéologiques est une bonne chose pour éviter de tomber dans le cliché romantique (genre Panoramix et sa potion magique).

Non, nous ne pouvons pas reconstruire à l’identique un schéma sociétal qui fonctionnait quand il n’y avait sur la planète que 100 à 200 petits millions d’humains (contre plus de 7 milliards en 2014). Le monde où nous vivons n’est plus le même, la science qui va avec n’est plus la même, le mode de vie n’est plus le même.

Oui, de tous temps, les cultures et les spiritualités se sont croisées, ont échangé, se sont mélangées, se sont heurtées aussi, et ont évolué au contact les unes des autres : l’histoire des civilisations et des religions donne tout son sens au mot syncrétisme.

Oui, le néo-paganisme est un syncrétisme. Forcément. Parce que nous avons derrière nous toute l’histoire de l’humanité et qu’elle nous influence. Parce que nous avons accès aux vestiges des civilisations humaines qui ont précédé les nôtres, que nous pouvons les comparer, y trouver des similitudes et des différences, et nous rendre compte que nous sommes humains, comme les Romains/ Grecs/ Egyptiens/ Celtes/ Scandinaves/Amérindiens/ Inuits/ Aztèques/ Mésopotamiens/ Tibétains/ Bantous/ etc (la liste est sans fin). Parce que nous avons en commun les mêmes besoins (naître, grandir, vieillir, mourir dans les meilleures conditions possibles) et que, nécessairement, nous faisons appel au divin pour nous aider à combler ces besoins.

Alors pourquoi chercher à imposer sa « Vérité » unique ? La seule Vérité unique, c’est que nous sommes des humains (des animaux mammifères, bipèdes et -peut-être- intelligents) et que nos prières concernent nos besoins humains. Peu importe que nos dieux soient les mêmes qu’il y a 2000, 5000 ou 10000 ans, peu importe que « mon dieu soit plus ancien/vrai/fort que le tien ». Chacun de nous a le/les dieu/x dont il a besoin.

Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Celto-Paganisme, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Reconstruction ou Syncrétisme ? J’vais prendre un peu des deux, merci.

  1. Becido Ethaniel dit :

    Tout ce que tu écris dans ce post est très juste. Un excellent résumé.

    )O(

  2. Rhi-Peann dit :

    Que dire à part que je suis arrivée globalement aux mêmes conclusions ?
    A force de trouver plein de gens avec qui je suis d’accord, je finis par me demander si les extrmistes de chaque côté sont si nombreux que ça… (en revanche, ils font beaucoup de bruit, ça c’est sûr !)

  3. Sighild dit :

    Le contenu de ce post résume assez bien ce que je pense. Ca fait du bien de lire ce genre d’article avec le ton qui va avec 🙂

  4. Merci à vous 🙂 je pense en effet que la majorité des néo-païens pensent la même chose, mais ces derniers temps, j’ai croisé quelques exemples de « fanatiques extrémistes » et il fallait que ça sorte ^^

  5. Ping : Reconstruction ou Syncrétisme ? J’vais prendre un peu des deux, merci. | Mon Monde à Moi…

  6. Virginie - Wunara dit :

    A reblogué ceci sur Mon Monde à Moi…et a ajouté:
    Un article intéressant qui mérite le coup d’oeil

  7. Gwenddyd dit :

    Entièrement d’accord ! J’ai fuis il y a peu une clairière druidique de « puristes » qui pratiquaient une tradition dont on ne connait que peu de choses voire rien, et des rituels millénaires provenant de loges maçonniques du XVIIIe siècle (Iolo Morganwg), avec des bribes de magie énochienne du XVIe et qui n’enseignaient rien, parce qu’il n’y avait rien à enseigner, vu que les traditions Celtes (qui n’écrivaient pas) se sont majoritairement perdues, et que nous n’en sommes qu’à de vagues suppositions, différentes suivant les universitaires qui publient… Donc bon, heu, voilà quoi. Tradition autant que se peut, quelque syncrétisme aussi, sans partir dans la bouillie new âge non plus, et ça me parle bien d’un paganisme du XXIe siècle.
    Notez que je ne suis pas contre Iolo Morganwg (bien au contraire, ce qu’il a fait est fascinant), ni contre la magie énochienne (que je pratique), mais qu’on ne vienne pas me parler de tradition millénaire.
    Bravo pour ton blog au passage, c’est Scathach qui m’y a conduit.

  8. lyraceoltoir dit :

    \o/ Amen !

  9. Gwiddon dit :

    Tout à fait d’accord avec toi. Ensuite viens le registre des pratiques et rituels. Je pense effectivement qu’une certaine dose de syncrétisme est inévitable pour combler les « trous » du passé et développer quelque chose qui nous ressemble et comble nos aspirations.

    N’oublions pas toutefois qu’un rite est un outil qui, pour avoir une certaine efficience doit néanmoins répondre à des « règles » de fonctionnement, règles qui sont cependant universelles et que l’on peut trouver sous différentes formes dans toutes les traditions de la planète.

    L’important est également que ce que nous faisons ait un sens pour nous, et en cherchant à s’approcher d’une certaine authenticité dans la Quête. A partir de là, qu’importe la « forme » puisqu’elle sera vivifiée par « l’Essence »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s