Houx – Tinne

Le houx (Ilex aquifolium) est un arbuste de la famille des Aquifoliacées, à feuillage persistant, à croissance très lente, à port buissonneux, dont la taille adulte est généralement de quatre à six mètres. Le houx peut vivre jusqu’à 300 ans et au-delà. C’est une espèce de sous-bois assez commune en Europe jusqu’à 1 500 m d’altitude. Son écorce est gris pâle et lisse. Le bois dur et homogène, assez lourd, est de couleur blanc grisâtre, brunissant avec l’âge.

Ses feuilles alternes, simples, ont un pétiole court et un limbe de 5 à 7 cm de long, coriace, de forme générale ovale, au bord ondulé et épineux, parfois lisse sur les individus âgés. D’un vert brillant foncé (luisant) à leur face supérieure, plus pâles sur leur face inférieure, elles sont munies d’épines acérées. Certaines variétés ont le feuillage panaché de blanc. Ces feuilles persistent généralement trois ans.

fleur femelle

fleur mâle

C’est une espèce dioïque (avec des individus mâles et femelles séparés), on peut néanmoins trouver des individus monoïques. Les fleurs blanches, de petite taille (6 mm de diamètre environ) sont groupées en petites cymes apparaissant à l’aisselle des feuilles vers mai-juin. Les pétales sont soudés à la base.

Les fruits, qui n’apparaissent que sur les pieds femelles, sont de petites drupes sphériques de 7 à 10 mm de diamètre, d’un rouge éclatant, parfois jaunes, à maturité, qui contiennent quatre noyaux, enserrant une graine lignifiée. Ces fruits qui murissent en fin d’été et contiennent des alcaloïdes toxiques pour l’humain, qui peuvent entraîner des vomissements, des troubles digestifs et des troubles neurologiques. Grâce à ses fruits persistants durant l’hiver, le houx est une espèce précieuse pour certaines espèces d’oiseaux qui s’en nourrissent, comme les merles et les grives.

C’est une plante relativement rustique qui supporte très bien les situations ombragées ou semi-ombragées et qui peut supporter des gelées ponctuelles jusqu’à – 15 ° C. En situation favorable, le houx se marcotte et peut devenir envahissant. Il rejette également bien de souche.

Tinne a la même origine que Tánaiste, le jumeau sombre qui tue le roi. Il existe de nombreux récits celtes sur les jumeaux, avec habituellement un ‘sombre’ et un ‘clair’, les deux côtés d’une même médaille. L’ogham Tinne nous enseigne l’acceptation de l’équilibre naturel entre clair et sombre, entre la lumière et l’ombre.

Dans un tirage, il indique des défis à venir, la nécessité de maîtriser ses capacités, de ne pas laisser nos craintes nous entraver et de faire preuve d’endurance face à l’adversité. L’ogham Tinne représente aussi la nécessité d’être créatif et vigoureux, et de garder sa dignité et son honneur, même au milieu de situations épineuses.

Son message est qu’au final, nos efforts, notre persévérance, notre intégrité et notre courage, nous mèneront à l’équilibre, la justice et la croissance. Tinne nous pousse à la vigilance mais il nous accorde sa protection et son équilibre au cours de notre voyage spirituel.

sources : the Pagan and the Pen, holly, la Caverne de Morrigan

000latenedivsmallPropriétés Médicinales
houxLe Houx est peu utilisé car les baies fraîches sont toxiques et produisent de violents vomissements si elles sont ingérées. Séchées et réduites en poudres, elles peuvent être utilisées pour stopper l’écoulement du sang. Les feuilles contiennent un diurétique léger et une infusion peut aider à réduire la fièvre.

Propriétés Magiques
Le Houx peut être utilisé pour les consécrations et dans des charmes concernant les gains matériels, la vengeance physique, la chance et la protection. Les feuilles infusées à froid dans de l’eau ont des vertus protectrices. En Ecosse, des branches de Houx accrochées à l’extérieur de la maison protègent ses occupants, et brûler du Houx porte malchance.

Source : Witchipedia
Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Plantes, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s