Saule – Saile

saule

Le saule (Salix) est un genre d’arbres, d’arbustes, d’arbrisseaux de la famille des Salicacées. Il comprend 350 espèces environ, réparties à travers le monde, principalement dans les zones fraîches et humides de l’hémisphère nord.

Le Saule blanc est un grand arbre qui peut atteindre 25 m de haut. C’est une espèce pionnière, pouvant vivre une centaine d’années.

Saules et bouleaux sont les premiers arbres à coloniser les friches, surtout les berges de rivières, en effet le saule a besoin d’un terrain nu et de beaucoup de lumière; l’eau est un caractère important pour son développement.

Il préfère les sols légers et humides tels que les alluvions des bords de cours d’eau.

Cycle – Saile indique les rythmes, les changements de valeurs, l’apprentissage par répétition cyclique.

Les jeunes rameaux sont d’un vert ou gris vert très pâle. Les feuilles, alternes, caduques, de 5 à 12 cm de long, sont entières, lancéolées, étroites, très finement dentées. La teinte argentée est due à de fines soies courtes, surtout présentes sur la face inférieure.

Les fleurs sont réunies en chatons dressés, mâles ou femelles, portés par des pieds différents (plantes dioïques). La fleur mâle, minuscule, comporte 2 à 5 étamines. La fleur femelle ne comprend qu’un seul ovaire.

Les fleurs femelles fécondées forment des capsules à deux valves, qui libèrent des graines cotonneuses. Les saules peuvent être anémophiles (pollinisés par le vent) ou entomophiles (pollinisés par les insectes).

Guérison – Les feuilles et les branches du saule sont la source de l’acide salicylique (aspirine) qui soulage la douleur. L’arbre est donc un guérisseur.

La plupart des Saules se couvrent à l’automne d’une cire blanche qui les protège pendant l’hiver. Comme toutes les cires, celle-ci est hydrophobe, c’est-à-dire qu’elle ne laisse pas passer l’eau. Cette propriété protège l’arbre de la déshydratation pendant l’hiver.

Quiétude – bien qu’il y ait du mouvement tout autour (des vagues, du vent), il reste toujours doux et calme. Il nous invite à rester souples et imaginatifs, à laisser les douleurs et les complications s’éloigner d’elles-mêmes.

Flexibilité – c’est un des rares arbres capables de plier de manière extrême sans se rompre, et de survivre là où d’autres arbres ne le peuvent pas. Une métaphore puissante pour ceux qui suivent une voie spirituelle : mieux vaut s’adapter à la vie qu’essayer de la combattre.

C’est aussi l’arbre de la déesse Brighid, et son affinité avec l’eau lui confère aussi un symbolisme en lien avec l’imagination et l’inspiration.

Sources : druidnetwork, elensentier, whats-your-sign

000latenedivsmallPropriétés Médicinales
L’écorce de Saule, en infusion, a longtemps été utilisé pour traiter les coups de froid, les rhumatismes et la fièvre. La sève, en externe, peut traiter l’acné, et une décoction d’écorce et de feuilles frottée sur le cuir chevelu peut réduire les pellicules.

Propriétés Magiques
Utilisé pour la créativité et l’inspiration, la fertilité, l’amour, la protection, la guérison, et pour lier. On peut l’utiliser pour le contrôle des émotions (trop ou pas assez), ou contre la négativité.

Sources : The Goddess Tree, herbalriot
Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Plantes, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s