Tremble – Eadha

trembletrembleLes peupliers sont des arbres du genre Populus de la famille des Salicacées. Le genre Populus englobe 35 espèces des régions tempérées et froides de l’hémisphère nord. Les peupliers, arbres à la croissance rapide, se rencontrent rarement en forêt dense mais plutôt aux abords des zones humides. Ils croissent sur les terrains humides voire temporairement inondés. Leur système racinaire, important, souvent superficiel et traçant (comme celui du peuplier d’Italie par exemple) peut détruire des murs, soulever le bitume et coloniser des tuyaux d’égouts. Certaines espèces (peuplier tremble) peuvent pousser sur des sols sableux pauvres et supportent relativement bien les embruns marins, à une certaine distance de la mer toutefois.

Le Peuplier tremble, Tremble ou Tremble d’Europe (Populus tremula) est un arbre au port étalé, à croissance vigoureuse, de taille moyenne (20 à 30m), à feuilles caduques. C’est une essence de pleine lumière, qui se trouve disséminée dans les espaces libres : coupes, clairières, lisières des bois. Il ne forme pas de peuplements denses, mais des bouquets, car il drageonne beaucoup. C’est une espèce pionnière, pouvant pousser sur des terres brûlées, qui préfère les sols frais et bien drainés.

trembleTremula (tremble) doit son nom au fait que ses feuilles s’agitent au moindre souffle de vent, le pétiole aplati transversalement étant souple et flexible. Les feuilles sont petites, glabres, alternes, arrondies, crénelées, cordées et acuminées, à couleur variable (rouge bronze, puis vert foncé, enfin jaune en automne), avec un pétiole allongé et aplati, très souple.

Les fleurs (en mars-avril, avant l’apparition des feuilles) sont groupées en chatons pendants mâles (gris argentés à rouges) et femelles (verts) sur des pieds séparés (espèce dioïque). La pollinisation se fait par le vent.

L’écorce est lisse, parsemée de lenticelles en losange, elle se crevasse avec l’âge. Le bois blanc crème, très homogène, a une bonne résistance mécanique, mais une faible durabilité.

Mouvement. La caractéristique majeure du tremble est qu’il est toujours en mouvement. Le plus léger souffle de vent le fait frémir. Le symbolisme du tremble vient de la danse de ses feuilles. Danser, être toujours en mouvement est aussi un moyen de défense, une protection, une façon d’être invisible.

Populus_tremulaSérénité. Eadha est une âme qui murmure et chante la chanson des cieux et des dieux. Malgré ce mouvement incessant, il s’en dégage une grande sérénité, qui nous inspire lorsque nous ressentons de la crainte.

Communauté. Très souvent en compagnie de ses semblables, Eadha nous enseigne la limite entre ce qui est nous et ce qui n’est pas nous, tout en réaffirmant le concept de connectivité.

Confiance. Le tremble nous offre un message : la vie doit être vécue, en dansant avec les vents et les courants qui nous portent. C’est un arbre qui enseigne la confiance, qui nous incite à écouter la nature et notre voix intérieure, en nous rappelant que même dans les pires épreuves, il y a de la beauté et de la magie autour de nous.

Sources : the pagan and the pen, druidnetwork, aspen

000latenedivsmallPropriétés Médicinales
La Doctrine des Signatures affirmait que, comme le Tremble montrait un tremblement continuel de ses feuilles, il était efficace pour soigner  la maladie de Parkinson. L’écorce présente des effets fébrifuges et anti-inflammatoires, utiles pour apaiser les contusions et les douleurs rhumatismales. En cas de cystite, il calme les douleurs et stimule l’élimination urinaire.

Propriétés Magiques
Utilisé pour se prémunir du vol, le Tremble peut aussi protéger des esprits indésirables et aider à se défaire de ses vieilles peurs. Le Tremble se prête bien à la guérison émotionnelle. Il repousse la colère et la crainte, et facilite la méditation en procurant sérénité et concentration.

Sources : The Goddess Tree, Bardwood, Mr Plantes,
Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Plantes, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s