Trompette des Morts

trompettes300excellCraterellus cornucopioides, en français la Craterelle, Corne d’abondance ou Trompette des Morts, est un champignon comestible présent dans les forêts de l’hémisphère nord.

trompettesAu contraire des chanterelles, son hyménium n’est pas plissé. Le sporophore en forme de trompette, qui dépasse rarement 10cm, est très peu charnu et entièrement creux, évasé en entonnoir avec une marge largement festonnée et irrégulière. La cuticule est couverte d’écailles gris noir à brun sombre ou fauve. Le pied est creux, de la même couleur que le chapeau et s’amincissant à la base. La face externe, qui porte l’hyménium, est gris bleuté.

trompettes4Cette espèce, très répandue, pousse par groupes essentiellement dans les forêts de feuillus (hêtres, chênes, châtaigniers, noisetiers), parfois sous les forêts de conifères, sur des sols lourds et très humides (argileux, par exemple). Elle apparaît en automne (d’août à novembre) et peut être très abondante après de fortes pluies. Ce champignon est parfois difficile à distinguer du sol à cause de sa couleur sombre, de sa petite taille et parce qu’il est souvent recouvert de feuilles mortes.

trompettes1C’est un champignon comestible qui se sèche particulièrement bien et peut être réduit en poudre sans inconvénient.

trompettes2Sa forme en fait un outil de communication, utilisé pour la connexion avec les ancêtres et les esprits de la nature (esprits du lieu, petit peuple). La Trompette des Morts permet aussi une connexion intense avec la terre, et avec notre nature physique, procurant ainsi un excellent ancrage. Elle est utile pour les travaux demandant d’intégrer notre part d’ombre, et pour supprimer les blocages cachés, qu’ils soient externes ou internes.

Source principale propriétés : The Fungal Pharmacy, de Robert Rogers

Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Plantes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s