Chanterelle (Girolle)

girolle_0Cantharellus cibarius, la Girolle, est un champignon de la famille des Cantharellaceae. 00excellCe champignon de l’hémisphère nord est un excellent comestible. Souvent nommée Chanterelle, elle compte plusieurs noms vernaculaires régionaux tels que chevrette, roussotte, jaunotte  ou gallinace.

D’abord convexe puis s’aplatissant et se creusant en entonnoir d’un diamètre de 4 à 10 cm, jaune pâle à jaune d’œuf plus ou moins orangé.  Sa marge est un peu enroulée, sinueuse et même lobée. Les lames ne sont pas de véritables lames, mais des plis veineux, ramifiés et espacés, qui descendent sur le pied et sont larges et fourchus près de la marge. Leur couleur est identique à celle du chapeau, parfois légèrement plus pâle. D’une hauteur de 2 à 5 cm, le pied est cylindrique, de consistance ferme et de la couleur du chapeau, quoique parfois plus clair, se courbant et s’amincissant souvent vers la base.
La chair est blanche à crème, jaunissante à la marge, de consistance ferme à légèrement fibreuse, épaisse. Son odeur exhale un parfum agréablement fruité de mirabelle ou d’abricot et sa saveur, parfois piquante à l’état cru, disparaît à la cuisson.

girolle-2Cantharellus cibarius pousse dans les contrées tempérées, sous les arbres feuillus (bouleau) comme sous résineux, plutôt sur terrain acide, du tout début de l’été à la fin de l’automne selon les régions. Elle est parfois grégaire et est fidèle à ses emplacements. Elle disparaît aux premières gelées.

Symbole d’abondance et de bonheur, elle est réputée dans le folklore pour apaiser les yeux. En magie, la girolle ouvre les yeux (clarté d’esprit, clairvoyance), elle invite à apprendre et aide à transformer les rêves en réalité.

Source propriétés : The Fungal Pharmacy, de Robert Rogers

fausse_girolle3Hygrophoropsis aurantiaca, la fausse chanterelle ou fausse girolle, est un champignon de la famille des Hygrophoropsidacées. Elle a longtemps été classée parmi les clitocybes avant de se retrouver dans le genre Hygrophoropsis (« faux hygrophore »).

Son chapeau mesure de 3 à 8 cm, il est convexe puis étalé et légèrement déprimé mais rarement en forme de coupe, jaune orangé, plus foncé au centre, parfois taché de vert-de-gris. La marge est mince, enroulée au début, plus claire que le centre. La cuticule séparable est fragile, sèche, d’une couleur pouvant aller du jaune pâle à l’orange vif. Les lames sont assez serrées, épaisses, très décurrentes, flasques, faciles à séparer, fourchues, de jaune pâle à orange vif parfois presque rouges dans l’âge. Le pied mesure de 3 à 5 cm, il est grêle et souvent excentré, de la couleur du chapeau ou plus brun. La chair est molle, jaune orangé pâle (jamais blanche), presque cotonneuse. L’odeur et la saveur sont insignifiantes.

fausse_girolle200toxiqueC’est un champignon très commun qui pousse en troupes, essentiellement sous les résineux (plus rarement sous les feuillus), parmi les aiguilles, bois à terre ou directement sur souches pourries, du mois de septembre au mois de novembre. Sa comestibilité est douteuse.

Les deux sont des champignons très solaires, que l’on peut utiliser pour apporter la confiance en soi, l’amitié, le réconfort.

Source : vidéo Herbwitchery par Lyra

Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Plantes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s