La Colline de Tara

PlanTaraDans la mythologie irlandaise, Tara est la capitale de l’Irlande, Teamhair na Rí, la colline des rois. Selon les textes médiévaux (dont le récit Suidigud Tellach Temra, Fondation du domaine de Tara), l’Irlande est divisée en quatre provinces (ou royaumes) : l’Ulster (Ulaidh), le Connaught (Connachta), le Leinster (Laighin) et le Munster (Mumhain), auxquelles s’ajoute celle de Meath (Midhe), qui est constituée d’une partie des autres. La province de Meath est située au centre et c’est là que se trouve Tara, la résidence des Ard rí Érenn, les rois suprêmes, et le lieu de toutes les assemblées religieuses, politiques et judiciaires, notamment l’intronisation du roi. Malgré la richesse des récits mythologiques qui sont associés à Tara, les historiens actuels estiment toutefois qu’elle n’était pas le siège d’une royauté réelle mais plutôt un site consacré aux rites, royaux ou un concept essentiellement mythique.

C’est dans le Lebor Gabála Érenn, le Livre des Invasions de l’Irlande (du 11e siècle), qu’elle est mentionnée comme étant le siège des Hauts-Rois d’Irlande depuis l’époque mythologique des Fir Bolg et des Tuatha Dé Danann, les habitants de l’époque pré-celtique. Un épisode de la Bataille de Magh Tuireadh se déroule à Tara, lorsque Lugh vient offrir ses services aux Tuatha Dé Danann et gagne son surnom de Samildanach. C’est aussi à Tara que Fionn, le fameux guerrier, a une de ses premières aventures : on lui donne la tâche de monter la garde à Tara à Samhain. Chaque année, un revenant maléfique, Ailill, émergeait du tumulus (peut-être le Mont des Otages) et crachait du feu sur Tara. Fionn parvient à vaincre le revenant cracheur de feu et rejoint les Fianna, avant d’en devenir le meneur.

Image24Quoi qu’il en soit, la Colline de Tara a été construite à partir de la période néolithique, mais on ne sait pas si elle était utilisée comme centre sacré et/ou politique à cette période-là.

Le site se situe à environ 40km au nord de Dublin et comprend une quarantaine de monuments, dont la construction s’étale du 4e millénaire avant l’ère chrétienne au 5e siècle de l’ère chrétienne. Si certains monuments sont dans un état de conservation satisfaisant, d’autres ont été détruits par l’exploitation agricole du terrain et ne sont décelables que par la photographie aérienne, ou par télédétection au laser (LiDAR).

lidarmap0Au sommet de la colline, vers le nord, se trouve un enclos fortifié ovale de l’Age du Fer. D’une superficie de près de 6 hectares, mesurant 318m nord-sud sur 264m est-ouest, comportant trois entrées au nord-est, nord-ouest et sud-ouest, et entouré par un fossé interne et un rempart externe, ce fort est connu sous le nom de Ráith na Ríogh (le Fort des Rois). Parce que le rempart est à l’extérieur et le fossé à l’intérieur, il semble que le Rath ait eu une fonction rituelle plutôt que défensive.

Hill-of-Tara-Navan-Meath-Irelands-Ancient-East-AerialA l’intérieur, on peut voir deux forts circulaires à double fossé qui sont reliés,  appelés Teach Chormaic (Maison de Cormac Mac Airt) et Forradh. Au milieu du Forradh se trouve une pierre levée que certains considèrent comme étant la Lia Fáil (Pierre du Destin) sur laquelle les Hauts Rois étaient intronisés.

liafailSelon la légende, la Lia Fáil hurlait si le roi potentiel réussissait un certain nombre d’épreuves, et son cri pouvait être entendu dans toute l’Irlande. Mais la pierre levée qui se trouve sur le Forradh n’est probablement pas la Lia Fáil. Elle se trouvait auparavant près du Mont des Otages (peut-être devant l’entrée, comme c’est le cas à Knowth) et n’a été placée là qu’en 1824 (par ailleurs, la Lia Fáil mythique n’était sans doute pas un menhir puisque le roi devait se tenir dessus). Tara-churchyard-4-Sheela-na-gig-Ingenious-Ireland

La pierre du Forradh est un pilier de granit de 1,5m de haut, ce qui lui vaut en irlandais le nom de Bodh Fergus, le Pénis de Fergus (Fergus Mac Roi, champion d’Ulster, un des maîtres de Cuchullain et amant de la reine Maeve). On dit qu’il y avait 4 pierres levées à Tara: la Lia Fáil, Bolcc et Bluigne, et une pierre nommée Moel qui a disparu. Les deux pierres Bolcc et Bluigne se trouvent aujourd’hui dans le cimetière, la plus grande portant une gravure érodée de Sheela-na-Gig. Elles faisaient aussi, dit-on, partie du rituel d’intronisation des rois.

Au nord des forts circulaires, il y a une petite tombe à couloir néolithique connue sous le nom de Dumha na nGiall (le Mont des Otages, qui doit son nom à la coutume qu’avaient les rois d’Irlande de prendre en otage les gens importants, comme Niall aux Neuf Otages.), qui a été construite aux alentours de -3.400. C’est le monument le plus ancien de la colline de Tara.

mound_of_hostagesLe tumulus mesure 3m de haut, 21m de diamètre et n’a pas de pierres de bordure. On y a trouvé la trace d’une quarantaine d’incinérations, et d’une inhumation qui présente une riche bijouterie d’origine méditerranéenne. Le couloir de 4m de long est aligné au sud-est, sur le lever de soleil d’Imbolc (4 février) et de Samhain (8 novembre). A l’entrée, il y a un orthostate gravé de ce qui pourrait représenter le soleil, la lune et des étoiles… ou tout autre chose.

orthostat-l2

Encore au nord, à l’extérieur du Ráith na Ríogh, se trouve un fort circulaire avec trois remparts, connu sous le nom de Ráith na Seanadh (Rath des Synodes ou Siège Royal). Le Rath des Synodes date des derniers siècles du 1er millénaire avant l’ère chrétienne et comportait de vastes constructions circulaires (de 15 à 30m de diamètre) à poteau, dont la fonction était probablement rituelle.

rathsynods

Hill of TaraPlus au nord, on trouve un monument long, étroit et rectangulaire connu sous le nom de Salle des Banquets (Teach Miodhchuarta), bien qu’il s’agisse plus probablement d’une avenue cérémonielle ou cursus, servant à approcher du site. Deux levées de terre parallèles distantes de 30m courent sur une distance de 180m.

rathgrainneOn trouve également trois remparts circulaires connus sous le nom de Ráith Gráinne (Fort de Gráinne), Fothach Ráith Gráinne ou Claoin-Fhearta (Tranchées Penchées) et Ráith Chailchon. Ce sont trois tertres funéraires circulaires qui ont peut-être été construits trop près de la déclivité et qui ont donc glissé.

Au sud du Ráith na Ríogh se trouve le fort circulaire appelé Ráith Laoghaire (Fort de Laoghaire), du nom de Lóegaire mac Néill, le roi qui, selon la légende, s’opposa à Saint Patrick, lors de la christianisation de l’île.

lidar2

Il y a en outre plusieurs puits à Tara. Le folklore local dit qu’il y en avait sept. Le plus connu se trouve juste à l’est du Ráith na Ríogh et son eau aurait des vertus curatives. Selon les The Dindshenchas, “A l’est du Rath des Rois (c’est la vérité) se trouve le Puits du Comptage des Clans, qui est appelé par trois noms; Liaig Dail Duib Duirb (le Puits de l’Oeil Sombre), Tuath Linde (le Médecin) et Tipra Bo Finne (le Puits de la Vache Blanche), trois noms pour le désigner, pour faire connaître le Puits de Temair”.

darkeye

Au sud, vers Rath Laoghaire, le puits se nomme An Nemnach, le Perlé.

An-Nemnach-carmel-diviney

An Laegc, le Puits du Veau, est situé dans un champ long à l’ouest de Tara. Selon les Dindshenchas, “une autre source (force puissante) qui coule vers le sud-ouest depuis Temair: Veau est son nom, bien qu’il n’ait jamais tété une vache. La Cuisine de Cormac est sur son bord.

Well-of-the-Calf-elena-danaan1

Tobar Finn, Le Puits de Finn, ou Puits des Héros, se trouve au nord-ouest de Ráith Gráinne.

tobarfinnSources : wikipedia, Knowth, megalithicireland, carrowkeel, celticdruidtemple, flashpointmag, taras-sacred-wells
Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Histoire et Préhistoire, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s