Olivier

olivier0L’olivier (Olea europaea) est originaire d’Asie Mineure, où il était déjà cultivé il y a 6000 ans. De là, il se répandit à la Méditerranée orientale, à partir de -3000, puis il a gagné l’ensemble du pourtour méditerranéen.

olivierlugne

C’est un arbre très rameux, au tronc noueux, au bois dur et dense et à l’écorce brune crevassée. Il peut atteindre 20m de hauteur et vivre plusieurs siècles. Lorsqu’ils sont cultivés, toutefois, les oliviers sont maintenus à une hauteur de 3 à 7m afin de faciliter la récolte des fruits.

olivier8La longévité de cet arbre légendaire peut dépasser celle du chêne. Il a e, outre une croissance clonale et ne meurt donc jamais de vieillesse : lorsqu’il vieillit, il produit des rejets (souquets) à partir de sa souche. Le nouvel arbre est donc un autre lui-même, une nouvelle expression du même génotype.

olivier6Les feuilles sont portées par un court pétiole. Elles sont opposées, ovales allongées, coriaces, enroulées sur les bords, d’un vert foncé luisant sur la face supérieure et d’un vert clair argenté avec une nervure médiane saillante sur la face inférieure. Le feuillage est persistant, toujours vert, mais les feuilles ne sont pas immortelles : elles vivent en moyenne 3 ans, puis jaunissent et tombent. C’est grâce à sa feuille que l’olivier survit en milieu aride : quand il pleut, les cellules foliaires s’allongent pour emmagasiner l’eau, et en cas de sécheresse, les feuilles se rétractent et bloquent l’activité de photosynthèse (au détriment des fruits).

olivier3Les fleurs sont blanches avec un calice, deux étamines, une corolle à 4 pétales ovales, et un ovaire de forme arrondie qui porte un style assez épais et terminé par un stigmate. Les fleurs sont regroupées en petites grappes de 10 à 20, poussant à l’aisselle des feuilles au début du printemps sur les rameaux de deux ans. La plupart des oliviers sont auto-fertiles. La fécondation se fait principalement par l’action du vent et la période de fertilité ne dure qu’une semaine par année. S’il ne pleut pas trop durant cette période, 5 à 10 % des fleurs produiront des fruits.

olivier4Le fruit, l’olive est une drupe, dont la peau est recouverte de pruine, et dont la pulpe charnue est riche en matière grasse. D’abord vert, il devient violet puis noir à maturité complète. Le noyau très dur est formé d’une enveloppe qui contient une amande avec deux ovaires, dont l’un est généralement stérile.

olivier5Les olives fraîches sont très âpres. Pour être consommées, les olives vertes et noires sont préparées à la saumure ou à la soude, grâce à un traitement relativement long.

 

Histoire et folklore

Dès l’Antiquité, l’olivier est utilisé par les Egyptiens pour les soins du corps (cosmétiques) et pour les rites funéraires. oliveoiltransparenteSur le pourtour méditerranéen, l’huile d’olive est souvent utilisée comme huile de lampe :  c’est elle qui nourrit la flamme sacrée des temples. C’est donc une substance que l’on associe au divin, qui sert d’onction sacrée et d’huile de consécration, pour purifier le corps physique en l’honneur des Dieux. L’huile infusée d’herbes aromatiques était aussi utilisée pour huiler le corps et le rendre luisant, ce qui était considéré comme un attribut de beauté.

Propriétés Médicinales

L’huile d’olive a toujours joué un rôle important dans la médecine, non seulement pour ses propriétés intrinsèques, mais aussi parce qu’elle est une base excellente dont les propriétés antioxydantes permettent une bonne conservation des plantes qui y sont plongées.

L’écorce et les feuilles ont été couramment employées pour traiter les états fébriles, du simple refroidissement à la grippe et la malaria. Les feuilles, comme le fruit cru, sont rendus âpres par la présence d’oleuropéine, dont la recherche a prouvé les bienfaits : augmentation du flux sanguin, régulation des battements de coeur et prévention des spasmes intestinaux.

Les feuilles, en interne, sont fébrifuges, hypotensives, astringentes, antiseptiques, et elles stimulent le système immunitaire ; en externe, elles sont antiseptiques et astringentes. Une décoction de feuilles fraîches est traditionnellement utilisée pour traiter la fièvre, les maux de gorge, les inflammations urinaires, et pour donner un coup de fouet au système immunitaire. En externe, la décoction peut être utilisée pour laver les plaies et traiter les inflammations cutanées.
NB : la tisane de feuilles d’olivier peut entraîner des brûlures d’estomac, des maux de tête et des désordres intestinaux si le dosage est trop élevé. Dans ce cas, il suffit de diminuer les quantités absorbées.

L’huile est cholagogue, adoucissante, émolliente et laxative. En interne, on peut l’utiliser comme laxatif léger. Comme les feuilles et les fruits, l’huile contient de l’oleuropéine et a les mêmes effets bénéfiques sur la santé, et elle réduit la sécrétion d’acide chlorhydrique de l’estomac. En externe, on peut l’utiliser pour apaiser les inflammations cutanées, pour assouplir et lustrer les cheveux et pour adoucir les cals et la peau durcie.

Symbolisme et Propriétés Magiques

PoseidonAthenaL’olivier est un arbre généreux, qui nous nourrit, nous réchauffe, nous éclaire et nous garde en bonne santé. Depuis l’Antiquité, il représente la force, la sagesse, la fidélité, la longévité, l’abondance et la ténacité. Dans tout le bassin méditerranéen, l’onction à l’huile d’olive a souvent été utilisée dans les rites de diverses religions.

En Inde, l’olivier est l’arbre de la pacification et de l’apaisement, que ce soit la nature (on offrait de l’olivier à une rivière en crue pour la faire rentrer dans son lit, à un typhon pour le détourner d’une région, etc.) ou les hommes (on faisait des sacrifices d’olivier pour mettre fin aux émeutes, aux guerres, aux troubles de toutes sortes). Dans le Sud de la France, on dit que mettre quelques feuilles d’olivier sous le matelas à hauteur de la tête rend le conjoint plus doux et plus aimable. En Espagne, on suspend des branches au-dessus des portes pour que la maladie n’entre pas dans la maison.

On peut porter des feuilles d’olivier sur soi, ou en disposer dans la maison pour attirer la chance. On peut aussi tremper des feuilles d’olivier dans de l’eau de pluie propre et bénie et asperger la maison pour empêcher les disputes domestiques/familiales (ou y mettre fin). Des olives et de l’huile d’olive font une offrande de choix pour les Dieux et les Ancêtres.

Sources : wikipédia, sacredearth.com, bree land walker, Witchipedia, deepspirits.com
Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Plantes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s