Aristoloche

arist0L’aristoloche à feuilles rondes, Aristolochia rotunda (en anglais smearwort ou round-leaved birthwort), est une plante herbacée commune dans les pays méditerranéens.

Le genre Aristolochia tient son nom du grec “aristos” qui signifie “meilleur, noble » et “locheia” qui signifie “accouchement”.

C’est une plante herbacée vivace, hermaphrodite, glabre ou glabrescente (20-60 cm).

La racine est tubéreuse, grosse (de 5 à 25cm de longueur, ce qui peut paraître disproportionné en comparaison avec la gracilité de la plante), globuleuse ou ovale, parfois plurilobée.

arist1

La plante produit de longues tiges redressées, faibles, simples ou rameuses, de plusieurs dizaines de centimètres de long.

Les grandes feuilles alternes sont brièvement pétiolées à sessiles (accrochées directement sur la tige sans pétiole), à limbe ovale-arrondi, cordiforme, entier, lisse, faiblement nervuré, à sinus presque fermé.

arist7

Ses fleurs sont solitaires et pédicellées, implantées à la base des feuilles.

Elles ont un périanthe pubérulent, long de 3 à 5 cm, à tube jaunâtre allongé, et une languette brunâtre, oblongue-obtuse, égalant presque ou dépassant les feuilles.arist6

Elles fleurissent d’avril à juin et ont une odeur déplaisante.

Elles sont hermaphrodites et pollinisées par les insectes : attirés par l’odeur, ils se retrouvent piégés dans les petits poils du tube. Ils ne s’affaissent que lorsque la fleur est pollinisée, laissant alors échapper les insectes.

arist8

Le fruit est une capsule arrondie, pendante.

L’Aristoloche est présente dans les prés, haies, talus, bords de chemin et lieux pierreux du Midi et du Sud-Ouest, ainsi qu’en Corse. Elle apprécie les sols calcaires et humides, et les zones ombragées.diane

 

L’espèce est le seul hôte des chenilles du papillon Diane (Zerynthia polyxena). Zerynthia-polyxena-chenille

En mangeant les feuilles de la plante, les larves ingèrent de l’acide aristolochique qui les rend toxiques pour les oiseaux.

Propriétés Médicinales

arist4Les parties utilisées sont la racine et les feuilles, considérées par les classiques comme diurétique, anti-goutteuse, fébrifuge, emménagogue et vulnéraire. Dioscoride, au 1er siècle, la recommandait pour aider les femmes en couches à expulser le placenta. Toutefois, l’acide aristolochique tuait souvent la patiente.

Elle fut employée du Moyen-Age au 19e siècle pour prévenir les attaques, augmenter la libido, stimuler le système immunaire et déclencher la menstruation. On l’utilisait aussi pour traiter les morsures de serpent, les douleurs intestinales et articulaires, l’arthrite, la goutte et l’eczéma.

arist2Les Aristoloches doivent leurs effets à un alcaloïde, l’aristolochine, qui se trouve concentré à l’état frais dans les semences.

L’acide aristolochique est un poison violent des micro-vaisseaux : il manifeste une toxicité digestive (avec gastro-entérite, diarrhée, vomissements, selles sanglantes), pelvienne (urétrorragie, avortement), nerveuse (névrite), hépatique (dégénérescence graisseuse du foie) et rénale. La plante peut entraîner le développement de tumeurs en cas d’utilisation prolongée, même à faibles doses.

Propriétés Magiquesarist3

Associée à Saturne, cette plante a été utilisée pour chasser les démons. On croyait que les graines calmaient l’épilepsie, la possession, et rompait les sorts qui empêchaient un homme d’avoir des relations sexuelles (aiguillette).

Pour un accouchement facile, la sage-femme peut avoir sur elle quelques feuilles de cette plante.

Sources : tela-botanica, florealpes, fleursdusud, erick.dronnet, garrigue-gourmande, medecine-integree, webmd, treeleavesoracle, asturnatura, adelaferrer, alchemy-works
Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article a été publié dans Plantes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s