Fragon

fragon0Le Fragon faux houx ou Petit-houx (Ruscus aculeatus) est un arbuste dioïque de la famille des Asparagacées (Liliacées, selon la classification classique) poussant dans l’aire méditerranéenne-atlantique. Malgré l’appellation de petit-houx, le fragon n’a rien avoir avec le houx, au niveau botanique.

En français, on l’appelle aussi Fragon piquant, Épine de rat, Buis piquant, Fragonnette, Gringon, Vergandier ou Houx-frelon. En anglais, on l’appelle Butcher’s Broom , Jew’s Myrtle, Knee Holly ou Pettigree.

C’est un sous-arbrisseau sempervirent rhizomateux de moins d’1m de hauteur. C’est un arbuste au port dressé, touffu, et aux tiges cylindriques striées, possédant un rhizome traçant charnu et des racines fasciculées blanchâtres.fragon8

Le feuillage est persistant, coriace, vert foncé et luisant. Il s’agit en fait de rameaux secondaires transformés en 10 à 15 cladodes alternes, ovales, de 1 à 4cm, sessiles et terminées par une épine.

fragon4

La floraison a lieu de septembre à avril. Les fleurs minuscules, solitaires ou groupées par deux, sont disposées sur les cladodes, maintenues par un court pédicelle et une courte bractée. Elles comportent six tépales (trois grands et trois petits) dont la couleur varie du blanc au jaune verdâtre, et qui sont souvent teintés de violet à la base, et un ovaire violet.

La fructification a lieu à la fin de l’été ou au début de l’automne sur les plants femelles. Sur les cladodes apparaissent de grosses baies sphériques d’un rouge brillant, qui contiennent 2 à 3 graines dures. Les baies restent en place tout l’hiver et sont toxiques. Les graines sont disséminées par les animaux.

fragon2

Le fragon pousse naturellement dans les broussailles, maquis, taillis et sous-bois des forêts de chênes et feuillus d’Europe centrale et méridionale, d’Asie occidentale et d’Afrique du Nord. Il a une préférence pour les sols calcaires.

Propriétés Médicinales

fragon9Au 1er siècle, Dioscoride le recommandait pour soigner les calculs de la vessie et les douleurs menstruelles. Au Moyen Âge, on apprécie ses pouvoirs diurétiques.

La plante tombe dans l’oubli au début du XXe siècle, avant que des travaux scientifiques ne mettent en évidence ses propriétés sur le système veineux.

Le fragon favorise l’augmentation du tonus veineux (contraction des muscles des vaisseaux sanguins). Il a un rôle vasculoprotecteur, est efficace contre les symptômes de l’insuffisance veinolymphatique et apaise la sensation de jambes lourdes (insuffisance veineuse des membres inférieurs).

fragon7Diurétique, on l’utilise dans le traitement des troubles urinaires. Anti-inflammatoire, il limite les réactions inflammatoires consécutives à l’insuffisance veineuse et calme les douleurs hémorroïdaires. Il diminue aussi la constipation.

La prise prolongée (au-delà de quatre semaines) et continue de fragon n’est pas recommandée et reste réservée à l’adulte. Le fragon est déconseillé aux femmes enceintes.

Propriétés traditionnelles

fragon6Les jeunes pousses tendres étaient cueillies et consommées, comme l’asperge sauvage (c’est toujours le cas dans certaines régions d’Italie), et les graines contenues dans les baies étaient torréfiées pour être consommées comme succédané de café.

Autrefois, les bouchers confectionnaient des balais avec ses tiges pour nettoyer leur billot et ils emballaient les viandes dedans pour les protéger des rats et souris (d’où son nom Epine de rat et Butcher’s broom en anglais). On l’utilisait aussi pour fabriquer des balais, pour récurer le matériel de cuisine, et même comme hérisson pour ramoner.

Propriétés Magiques

fragon5Masculin, Mars, Air
Selon Nicholas Culpepper, c’est une plante de Mars qui a des propriétés purificatrices.

Au Moyen Age, on lui attribuait le pouvoir de faire cesser les tempêtes et d’éloigner les sorcières. Accroché aux portes, c’est une bonne protection contre les énergies et entités négatives. Les branches suspendues à la porte de l’étable protégeaient le bétail du mauvais oeil.

Réduit en poudre et mélangée à de l’eau bénite, il peut aider à bannir les influences néfastes et destructrices : il suffit d’écrire le problème sur un morceau de papier que l’on mettra dans un trou dans la terre, de verser le mélange dessus et de recouvrir de terre.

Sources : wikipédia, doctissimo, nature.jardin, jardinage.ooreka, anniesremedy, botanical, themagickwizard, sierradegatadigital, orballo, labiolca, The Herbal Magic Correspondences Guide, par Briana Blair, A Witch’s Notebook: Lessons in Witchcraft par Silver RavenWolf
Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Plantes, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s