Fusain

fusainLe Fusain ou Fusain d’Europe (Euonymus europaeus) est un arbuste ou un petit arbre de la famille des Celastracées, commun en France, atteignant 6 à 10m, à écorce lisse gris clair, et aux tiges d’un vert mat, dressées, ramifiées, presque quadrangulaires (souvent marquées de 4 crêtes blanchâtres).

Les feuilles sont opposées, moyennes, de 4 à 8cm de long, elliptiques ou ovales-lancéolées et finement dentées, avec une face supérieure vert foncé et une face inférieure plus claire.

fusain1

À l’automne, le feuillage se colore partiellement en rouge, parfois vif, ce qui en fait une plante très appréciée dans les haies pour son aspect décoratif.

En avril-mai apparaissent des fleurs d’un blanc verdâtre, regroupées en petites cymes corymbiformes de 2 à 4 fleurs qui ont des pédoncules ascendants peu allongés.

fusain3

En septembre-octobre, on ne peut pas ne pas remarquer ses fruits : des capsules roses, à 4 lobes, laissant voir à maturité des graines rouge orangé.

La graine est entièrement enveloppée d’une arille, qui lui donne sa couleur. L’aspect des fruits les a fait surnommer «bonnets d’évêque».

Toutes les parties de la plante sont toxiques, en particulier le fruit. Les effets, 8 à 15 h après ingestion, sont une forte irritation digestive avec spasmes, vomissements, diarrhées sanglantes, vertiges, fièvre, mydriase, voire troubles circulatoires et collapsus. Mortel à 30 fruits chez l’adulte.

fusain2Son bois, de couleur jaune, était parfois utilisé en sculpture et il servait aussi à fabriquer des fuseaux de rouet.

Les capsules de cet arbuste, réduites en poudre, étaient autrefois utilisées sur les cheveux et les vêtements pour les débarrasser des poux, l’enveloppe des graines donnait une teinture rouge et la décoction des fruits servait à se blondir les cheveux.

Anciens usages thérapeutiques
Les feuilles, jeunes tiges, capsules et fruits ont été utilisés, non sans accidents, comme violents émétiques et purgatifs.

fusain4Usages magiques
Cunningham ne donne pas d’association magique pour le fusain, et Matthews a tendance à l’associer uniquement à des déesses du destin et de la mort, comme les Nornes, Ariadne, Athéna, et Arachné. Selon Catriona McDonald, le fusain s’associerait plutôt au Feu et à Jupiter, à la foudre, à l’inspiration soudaine.

Lié à la sagesse, à l’inévitable, il suggère aussi que des forces supérieures sont à l’oeuvre. On peut l’utiliser en magie pour tout ce qui concerne l’initiation, le début d’une nouvelle vie, les événements menés à terme et pour couper les attaches.

Sources : wikipédia, toxiplante, tela botanica, thedruidswell, morriganscave
Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Plantes, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s