Witchcraft Asks (1)

Un « petit » quiz vu sur le blog de Lyra (qui l’a trouvé sur The Witch List), et que j’ai trouvé sympathique. Il y a 105 questions, auxquelles je répondrai en plusieurs épisodes, pour éviter de vous infliger tout ça d’un coup.

1. Es-tu solitaire ou fais-tu partie d’un coven ?
Je suis solitaire, déjà parce que c’est ma nature. En dehors du cadre professionnel (et peut-être en partie à cause de ça), à une ou deux exceptions près, j’ai du mal à « socialiser » (c’est un anglicisme, je sais, mais c’est le weekend et j’ai la flemme de chercher). Dans un groupe, mon comportement oscille entre l’ourse qui n’a rien à dire (et qui grogne parce qu’elle n’a pas envie d’être là) et le mode prof (qui permet de faire semblant d’être un animal social, mais qui est rapidement perçu comme directif-chiant). Comme je me connais, j’aime autant éviter d’infliger ma bipolarité sociale à un groupe de pratique, ça n’apporterait rien de bon. Ceci dit, j’aimerais bien en être capable…

2. Te considères-tu comme wiccane, païenne, sorcière ou autre ?
J’ai été wiccane, je ne le suis plus. Je me considère comme païenne et sorcière (les deux n’étant pas forcément liés, selon moi).

perso

tu veux tout savoir ? c’est là

3. Quel est ton signe du zodiaque ?
Sagittaire ascendant Verseau, très Verseau, avec une dominante Mercure (je n’entre pas dans les détails, mais je tiens à dire que le signe du zodiaque seul ne signifie rien… que oui, je pratique l’astrologie, mais pas l’horoscope, pour ceux qui se poseraient encore la question… même que c’est par là que j’ai commencé au lycée).

4. As-tu une divinité patronne ?
Je suppose que ma dévotion envers la Morrigan peut correspondre à l’étiquette de « divinité patronne ».
Disons que le contrat passé avec elle est plus formel que les contrats passés avec les autres divinités.

5. Travailles-tu avec un panthéon ?
Je suis culturellement plus attirée par les panthéons celtes (plus précisément irlandais, écossais et gaulois) et anglo-saxons, mais les divinités celtes ne sont pas les seules avec lesquelles je travaille.

pendule

mon pendule-pendentif en labradorite

6. Utilises-tu le tarot, la chiromancie ou n’importe quel autre méthode de divination ?
Les cartes ne me parlent pas du tout (j’ai essayé à plusieurs reprises et sans succès). J’utilise principalement le pendule et les runes, et j’ai un bol de divination que je réserve aux cas d’urgence.

7. Quelles sont quelques unes des plantes que tu préfères utiliser dans ta pratique ?
Ouh là! Juste quelques-unes ?
En haut de la liste, la lavande, j’en mets partout et c’est mon purificateur attitré. Les autres valeurs sûres, celles que j’utilise le plus souvent, sont le genévrier, le prunellier, le sorbier, la mauve, l’armoise et le romarin.
Mais j’aime les plantes et j’expérimente beaucoup avec toutes celles que je croise… la preuve :pots

8. Comment définirais-tu ta sorcellerie ?
Expérimentale, empirique et instinctive (en même temps, voir la réponse à la question 3 : je suis un électron libre qui déteste les conventions)

hex9. Accomplis-tu des malédictions ? Si non, acceptes-tu ceux qui le font ?
Ça m’arrive, mouahaha. Ce n’est pas tous les jours non plus, mais lorsque tous les autres choix ont été épuisés, c’est un outil.

10. Depuis combien de temps pratiques-tu ?
J’ai commencé à m’intéresser à « l’occulte » au lycée (1982), à bidouiller avec la magie à la fac et à pratiquer sérieusement en Angleterre (merci Londres et ses librairies éso), à partir de 1986 ou 87. Ouaip, chuis une vieille sorcière ^^

11. As-tu actuellement ou as-tu eu un/des familier(s) ?
J’ai un WitchCat vieillissant qui s’intéresse toujours à mon autel et à ce qui s’y passe, qui va piquer certaines offrandes (parce que c’est un chat, ce qui fait que je fais très attention à ce qui reste sur mon autel) et qui me rappelle à l’ordre quand il estime que ça fait trop longtemps que rien ne s’est passé dans ce coin-là.

12. Crois-tu au karma et à la réincarnation ?
Je crois à une forme de réincarnation mais pas au karma.

13. As-tu un nom magique ?
Oui et non. J’ai un nom païen, que j’ai choisi et que j’utilise dans ma pratique, mais ce n’est pas un nom magique top secret.

14. Es-tu sortie du placard à balai ?
Non, mon métier ne le permet pas, et le peu de famille que je côtoie encore n’est pas apte à comprendre ni à tolérer. Mon zomme sait mais ne pratique pas, ma Soeur d’Ame est païenne. Les voisins dans le village n’ont pas besoin de savoir, même si je ne me cache pas spécialement. J’estime que c’est quelque chose de personnel, de toutes manières, qui n’a pas à être étalé sur la place publique.

fiole15. Quel est le dernier sortilège que tu as accompli ?
Un sort de guérison.

16. Est-ce que tu te considères comme quelqu’un d’instruit dans ce domaine ?
Cela fait longtemps que je lis (beaucoup) et que j’expérimente (encore plus), mais je n’aurai pas assez d’une vie pour me considérer comme quelqu’un d’instruit.

17. Écris-tu tes propres sortilèges ?
Maintenant, toujours. Les sorts écrits par Tartempion ont de l’énergie et de la résonance pour Tartempion. Beaucoup moins pour d’autres que lui. Quand j’ai débuté, évidemment, j’ai testé ce genre de sorts qu’on trouve ici ou là. Mais je me suis vite aperçue que ce n’était pas très efficace, surtout parce que je ne ressentais pas les mots que j’utilisais. Alors j’ai commencé à modifier ci, puis ça et finalement tout le reste.

18. As-tu un Livre des Ombres ? Si oui, comment est-il écrit et/ou composé ?
Question douloureuse…
J’ai un gros Grimoire que j’aime mais qui est trop gros et pas pratique à utiliser (séance de muscu chaque fois qu’il faut bouger ses 4 kilos, et feuilles de parchemin végétal qui ont une porosité irrégulière). grimoire-006J’avais commencé à écrire dedans en calligraphiant tout et en décorant le tout à l’aquarelle. C’était beau, certes, mais chronophage, et du coup, je culpabilisais de ne pas le tenir à jour.J’ai arrêté de calligraphier (sauf les titres), mais ça reste un gros bébé pas pratique.grigri-003

J’ai un grimoire plus petit que j’ai fait avec amour mais que je ne peux pas utiliser comme je voudrais car il tient à peu près ouvert à plat, mais pas sur mon lutrin. Il est divisé en plusieurs parties inégalement remplies, écrites normalement. Au final, c’est plus un journal de bord qu’un Livre des Ombres.

classeur006Et j’ai de nouveau un classeur, que j’ai customisé et qui me permet d’imprimer et de classer ce que je pose sur ce blog, parce que je n’ai pas le temps de tout recopier à la main dans mes deux grimoires. Mon tout premier Livre des Ombres était aussi un classeur, et j’avoue que la possibilité de déplacer, enlever, ajouter a des avantages incontestables. C’est le choix de la raison, donc.

19. Rends-tu un culte à la nature ?
Sérieusement, il y en a qui répondent non ?

20. Quel est ton cristal favori ?
A regarder, l’opale. A porter et/ou pour leurs vertus, l’améthyste et la labradorite. Pour la pratique, les obsidiennes.

21. Utilises-tu des plumes, des griffes, de la faisanfourrure, de la peau, des squelettes/os ou d’autres parties animales dans ta pratique ?
Oui, depuis peu. Une poule faisane m’a offert ses plumes, son crâne, ses ailes et ses pattes à Samhain dernier. J’ai traité le tout (merci au blog de Sarah Ann Lawless qui m’a donné pas mal de pistes), puis j’ai consacré les parties gardées et j’ai commencé à utiliser ces « outils », surtout Crâne de Piaf (pas très glorieux comme nom, mais c’est le sien) au printemps. Les extrémités des ailes ont été converties en éventail à encens. Quant aux pattes, j’en ai donné une à ma Soeur et j’ai gardé l’autre, comme outil un peu plus offensif (contre les maladies notamment).

22. As-tu un autel ?
Vu toutes les photos de mon autel qu’il y a sur ce blog, est-ce vraiment utile que je réponde à cette question ? Oui, j’ai un autel.

23. Quel est ton élément préféré ?
Je ne fonctionne pas avec les éléments classiques, mais avec « l’équivalent » celte (Terre, Mer, Ciel) et je n’ai pas de préférence pour l’un ou l’autre des 3 Royaumes puisque tous sont nécessaires à l’équilibre.
Au niveau astrologique, je suis Feu-Air, avec plus d’Air que de Feu. Je suppose qu’on pourrait dire que j’ai plus d’affinités avec l’Air (ce que les plantes tendent à confirmer, d’ailleurs).

24. Te considères-tu comme un alchimiste ?
Non, je m’y suis un peu intéressée, mais ça ne va pas plus loin.

25. À part sorcière, es-tu d’un autre type de pratiquant magique ?
Je ne comprends pas cette question, sans doute parce que je ne divise pas la magie en catégories.

… la suite dans un prochain épisode …

Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article a été publié dans Sorcière proto-celte. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s