Witchcraft Asks (3)

51. As-tu déjà vécu des expériences surnaturelles ?
Oui. J’en ai un peu parlé dans cet article et celui-là. Extraits à l’emporte-pièce :

iseedeadpeople(…) épisode “je vois des gens morts” à 5 ans, spiritisme vers 9-10 ans sous l’influence de ma tante, alors ado, expérimentation des “facultés psy” au début de l’adolescence, expérimentation des états altérés de conscience, de nouveaux épisodes “je vois des gens morts”, une sortie astrale … / toute première expérience (…) lorsque mon Papy est décédé. Pendant que les pompiers essayaient d’empêcher l’inéluctable, j’étais assise sur les marches à côté de la fenêtre du garage, et j’ai vu le visage de mon Papy dans la vitre. Un visage souriant, rassurant, et j’ai « entendu » sa voix qui me disait « je ne serai jamais loin de toi ». / Nos colocataires (jusque là invisibles) se sont manifestés quand nous avons commencé à utiliser la cheminée, et j’en ai déduit qu’ils étaient probablement morts à cause d’elle et qu’ils se manifestaient pour nous « avertir ». / (…) quand on a rencontré des esprits-arbres, un Shadow-cat caladois et que le chien fantôme de la maison s’amuse à vider la poubelle et à poursuivre Mister Sherkan.

Bref, ça n’est plus « surnaturel » pour moi.

52. Quelle est ta plus grosse bête noire en magie ?
rosaireLes f**ing correspondances, qu’on trouve partout et qui me soûlent, parce que c’est hérité de l’occultisme classique, avec lequel je n’ai aucune affinité. Je fais l’effort pour les plantes, parce que ça aide pour mes petites expérimentations, mais c’est vraiment un effort.

53. Aimes-tu l’encens ? Si oui, quelle est ta fragrance favorite ?
Oui, j’adore l’encens Night Queen (variété de jasmin). Mais mon zomme ne supporte pas les encens, ni les parfums, ni les odeurs violentes de certains aliments, alors je me suis reconvertie au diffuseur d’huile essentielle et à l’HE de lavande (parce que ça, il aime bien, et que de toutes façons, la lavande, c’est le bien).

54. Gardes-tu un journal de tes rêves ?
Non. Quand le réveil sonne, je ne suis pas opérationnelle avant les 3-C (je vous laisse chercher). Et après, le souvenir s’estompe. Il m’arrive toutefois de noter dans mon grimoire les rêves marquants, spécifiquement païens et/ou sorciers.

55. Quel a été ton plus gros désastre en magie ?
Des ratés, plein de choses qui n’ont pas fonctionné comme je voulais, ou pas du tout, mais je n’ai pas eu de gros désastre.

neuvaine56. Quelle a été ta plus grande réussite en magie ?
Obtenir le contrat de location de la maison que j’occupe actuellement. J’ai posé une option magique (non traditionnelle) dessus avant même de l’avoir visitée, j’ai fait une neuvaine de prières avec sur mon autel, les photos de la petite annonce imprimée. Bref, le grand jeu.

57. Qu’est-ce qui, dans ta pratique, te fait te sentir idiote ou embarrassée ?
Rien, en fait. Je n’ai pas pour habitude de faire des choses qui me font me sentir idiote. Si c’était le cas, ça voudrait dire que je ne crois pas en ce que je fais. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai évacué de ma pratique la majorité des éléments wiccans, qui ne me correspondaient pas et qui m’empêchaient d’avancer, finalement : le côté cérémoniel, les orthopraxies diverses du genre à droite ou à gauche de l’autel… (déjà, chaque fois que je dis gauche ou droite, je dois réfléchir pour ne pas me tromper de côté, mais en prime, franchement, qu’est-ce qu’ils en ont à faire, les dieux, que ce soit d’un côté ou de l’autre de l’autel ?)

58. Crois-tu que l’on peut être athée, catholique, musulman ou d’une autre foi et être tout de même une sorcière ?
Oui, bien sûr, à condition que la foi en question ne soit pas farouchement opposée à cette pratique. La magie est un art, une technique opératoire, pas une spiritualité ou une religion. Il y a des païens qui ne sont pas sorciers et des sorciers qui ne sont pas païens (ce serait pas mal d’arrêter de confondre les deux, ça éviterait pas mal de débats, et d’agacement pour les vieilles comme moi parce que ça fait 20+ ans qu’elles répètent continuellement les mêmes réponses aux mêmes questions… si vous voyez c’que j’veux dire).

feu59. Te sens-tu parfois mal à l’aise, peu sûr ou même effrayé par la pratique des charmes ?
Non, sinon je ne le ferais pas. Si on n’est pas sûr, si on a peur, si on est mal à l’aise, pratiquer un acte magique n’est pas une bonne idée. C’est dans ces cas là qu’on se plante et que les choses peuvent tourner au vinaigre, puisque l’efficacité dépend de la volonté et de la certitude qu’on a que ce qu’on fait est la meilleure chose à faire.

60. T’es-tu jamais tenu à un standard dans ta sorcellerie tout en sentant que tu pourrais ne jamais l’atteindre ?
Pfiou… Plus je relis cette question et moins je sais quoi répondre. En regardant la question en version originale et en allant chercher des exemples de l’expression « hold yourself to a standard’, je pense que ça veut simplement dire « Est-ce que tu te surestimes? » (sauf que c’est une manière bien politiquement correcte/biscornue de dire les choses). Je ne pense pas me surestimer. J’ai un défaut (j’en ai d’autres, mais pour cette question, celui-ci suffira), qui est celui de vouloir toujours en savoir davantage, et une qualité, qui est de savoir que je ne saurai jamais le quart de ce que je voudrais savoir (répétition volontaire, hein, un peu comme « je sais que je ne sais pas ce que je sais », dans le même ordre d’esprit… ah bin voilà, fallait pas poser une question biscornue, non plus, maintenant, ma cervelle fait des pirouettes rhétoriques). Par contre, j’essaie, j’expérimente, je me plante, je prends des baffes cosmiques, je me remets en question et je recommence. En magie, je suis assez adepte de la « méthode Boileau » :

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

61. Y a-t-il quelque chose, relatif à la sorcellerie, que tu désirerais maintenant ?
Là tout de suite ? Du temps pour faire tout ce que je voudrais faire, apprendre tout ce que je voudrais apprendre (vu que je sais que… voir ci-dessus).

62. Quelle est ta rune favorite ?
Vous aimez bien les « ton truc préféré », décidément. Alors, je vais répondre à c’te question à la con par une question à la con : Quelle est votre lettre de l’alphabet préférée ? Z’êtes pas dans la m’de pour répondre, hein ? Bin voilà, pour les runes, c’est pareil. Les runes, c’est un alphabet. Je n’ai pas de lettre de l’alphabet favorite, et pas de rune favorite. (question 62, ma patience pour les « machins » préférés qui n’ont aucun intérêt atteint ses limites).

63. Quelle est ta carte de tarot favorite ?
Et ça continue… Encore du bol que je ne pratique pas le tarot (hé ho, toutes les sorcières ne pratiquent pas le tarot, toutes les sorcières ne sont pas wiccanes, et il n’y a pas de couleurs dans la magie…). Bref : aucune.

64. Utilises-tu les huiles essentielles ? Si oui, quelle est ta préférée ?
Oui, j’utilise principalement l’HE de… lavaaaande. J’l’ai d’jà dit.

65. As-tu déjà pris des cours de sorcellerie ou de paganisme ?
Non.

hagstone66. Portes-tu des bijoux païens en public?
J’ai longtemps porté un pentagramme. Actuellement, j’ai des triskels et des entrelacs celtiques un peu partout. Le plus païen des bijoux qu’il m’arrive de porter est une hagstone montée sur un lacet et accompagnée de perles métal et bois. C’est un pendentif porte-chance/protecteur que j’ai fait moi-même et que je mets parfois au boulot.

67. As-tu déjà subi des discriminations par rapport à tes croyances ou au fait d’être sorcière?
Non. En même temps, je ne discute pas de mes croyances avec les gens que je ne considère pas comme ouverts d’esprit (c’est pas sympa, mais c’est vrai), et je n’étale pas mes croyances et mes pratiques. Je pars du principe que je n’ai pas à convaincre qui que ce soit, je ne cherche pas à faire des adeptes, ni à utiliser mes croyances et pratiques pour me faire mousser (et là, c’est pas sympa pour ceux qui font ça… mais je ne suis pas sympa, en fait, je me tue à le répéter rit)

pendentifs68. Lis-tu ou es-tu abonnée à des magazines païens?
Non, je lis beaucoup d’articles de blogs. Et je suis fan du groupe Facebook News et Liens Païens, qui propose plein de liens super intéressants. Merci Babette, pub gratuite pour le coup wink

69. Penses-tu qu’il est important de connaître l’histoire du paganisme et de la sorcellerie?
Oui, mais l’histoire réelle et pas l’histoire fantasmée… J’en resterai là, parce que sinon, je vais encore pester après certains mensonges éhontés (et vendeurs) largement diffusés par certains païens qui gobent sans vérifier les sources, et on va encore voir que je ne suis pas sympa.

70. Que préfères-tu dans le fait d’être sorcière?
Même problème que la question 1. Mais pour jouer le jeu des questions-réponses : la liberté d’être ce que je suis et d’agir comme je souhaite.

71. Qu’aimes-tu le moins dans le fait d’être sorcière?
Le fait qu’on confonde Wicca et sorcellerie, ou wiccan et païen. Et surtout, le fait qu’on me parle de magie blanche, noire, bleue à carreaux verts, arc-en-ciel qui clignote et rose à paillettes jaune poussin (merci Lyra, j’avais oublié l’importance capitale du jaune poussin des paillettes). Ça, ça m’agace… Au point de viser la gorge… Avec une tronçonneuse… Rouillée… Et enduite de laurier-rose.

tam72. Ecoutes-tu de la musique païenne? Si oui, quel est ton groupe/chanteur préféré?
Pas spécialement. J’écoute de la musique que j’aime et qui, pour moi, est donc païenne (bin si, puisqu’elle passe par mes oreilles païennes et fait réagir mon cerveau païen et mes tripes païennes).

73. Célèbres-tu les Esbats? Si oui, comment?
Oui et non. Je fais mes dévotions à la Morrigan à la fin de chaque lunaison de mon calendrier (qui est calé sur ce que les francophones appellent Nouvelle Lune mais que les anglophones appellent Dark Moon, que j’appelle Lune Noire, et qui correspond à l’absence de lune visible, juste avant que le premier croissant ne réapparaisse dans le ciel, que j’appelle Nouvelle Lune…  ayé, je sens que je vous ai perdus, là rit). Il m’arrive aussi (souvent) de caler mes travaux à la Pleine Lune. Mais ce ne sont pas des Esbats. Esbat, c’est un terme wiccan. Je ne suis pas/plus wiccane.

74. T’arrive-t-il de pratiquer skyclad?
Non, je n’ai pas de tenue particulière pour pratiquer, ni skyclad (là aussi, terminologie wiccane), ni autre.

75. Penses-tu que la sorcellerie a amélioré ta vie? Si oui, comment?

Oui, dans le sens où c’est ce que je suis et que pratiquer est une forme d’expression, comme chanter pour certains ou faire de la pâte à sel pour d’autres. Faire ce qu’on aime, s’exprimer sans entrave, ça améliore la vie.

Mimie MathyMais les sortilèges ne permettent pas de gagner au loto (faudrait déjà jouer), ça ne met pas le milliardaire beau, intelligent, gentil et célibataire sur votre chemin (de toutes façons, j’ai mon zomme), et ça ne fait pas le ménage à votre place (ça, c’est dommage, remarque, je rêverais de claquer des doigts comme Joséphine et que tout soit nettoyé et rangé, mais bon…)

Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Sorcière proto-celte, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s