Solstice d’Hiver

Petit article sans grand contenu, juste pour marquer le passage du temps. Comme souvent, la pause s’est imposée, le boulot a monopolisé toutes mes ressources et je ne trouve plus l’inspiration, que ce soit pour des articles de blog ou pour reprendre mes pinceaux. Je sais que ça reviendra, même si ça m’agace profondément de devoir mettre en suspens des choses qui me tiennent à coeur. J’espère que ces vacances me permettront d’hiberner un peu, pour retrouver assez d’énergie pour repartir.

soleil du premier matin d’hiver sur mon autel

un petit sapin design pour les ancêtres

comment résister à cette guirlande de « plumes » noires ?

un nouvel ourson pour Grande-Ourse

Publicités

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Saisons et Lunaisons, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Solstice d’Hiver

  1. Vincent dit :

    C’est bien beau !!!! Merci !

  2. Vincent dit :

    Prof par obligation ???? Alors il faut changer vite cela. Tu as le cœur d’une artiste, et une connaissance de la nature et des mythes. Pourquoi tu t’infliges à être prof à ne plus pouvoir parfois voir tes élèves dans un système où les enseignants ne sont pas aidé, pas respecté, ni par l’élève qui ne veulent pas apprendre, ni par le système qui n’aident pas en saturant les enseignants par trop d’élèves en même temps. Suis ton coeur de celte enfin. Fais le grand saut. Tu es liberté. Tu peux dans un premier temps te tourner vers des adultes à former, motiver. Tu ne t’es pas incarné uniquement pour souffrir et vivre les choses par obligation. Ton blog et l’amour pour la divinité et les forces de la nature, les pieds bien ancrés dans la terre le prouve. Ce que tu fais ici est beau, depuis toujours. Donc, ça c’est le langage du divin, c’est le langage de la divinité en ton corps, qui est éveillé et qui attend que tu regardes les étoiles pour les suivre enfin. En avant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.