Oxalis

Le genre Oxalis (en français, terme masculin ou féminin) regroupe plusieurs espèces de plantes herbacées de la famille des Oxalidacées. Vivaces, basses, le plus souvent rampantes, leur nom vient du grec oxys, «aigu, acide», en référence à la saveur piquante des feuilles.
On reconnaît les oxalis à leurs feuilles trifoliées aux folioles en forme de cœur, qui, en général, se replient pendant la nuit. Les tiges des feuilles et des fleurs ont un goût acidulé caractéristique (il ne faut pas en abuser, la plante est légèrement toxique).
Les fleurs portent cinq pétales en forme de coupe, les couleurs variant selon les espèces. Les fruits sont des capsules.

Trois espèces communes :
* Oxalis acetosella, oxalis petite oseille ou pain de coucou, qui pousse dans les bois ombragés, et porte une seule fleur par pédoncule, blanche veinée de mauve.
* Oxalis corniculata, oxalis corniculée, qui porte une ou deux petites fleurs jaunes par pédoncule.
* Oxalis articulata, oxalis articulée, dont les fleurs en fascicule ombelliforme sont de couleur rose. Fréquent dans les jardins, cet oxalis est devenu sauvage, poussant au bord des chemins.

L’oxalis articulé est originaire d’Amérique du Sud, mais il s’est naturalisé dans de nombreux pays : Turquie, Japon, Australie, Nouvelle-Zélande, Irlande, Royaume-Uni, Portugal, Espagne. En France, il est fréquent  en Bretagne et dans le Sud-Ouest, où il pousse dans les friches ouvertes.

C’est une petite plante assez envahissante, qui est entrée dans les jardins il y a plus d’un siècle pour garnir les rocailles ou constituer rapidement des bordures fleuries. C’est une herbe pérenne, sans tige, portant un rhizome tubérisé de 15cm de long sur 2,5mm de diamètre. De nombreuses feuilles émergent du sol, en rosette. À l’extrémité d’un long pétiole grêle, perpendiculai-rement, s’étalent 3 folioles vert pâle, en forme de cœur. La face inférieure des folioles porte généralement des granulations orangées. Lors d’une journée sans soleil, on peut voir les folioles se plier en deux, le long du pétiole. Le feuillage disparaît à l’arrivée de l’hiver.

L’inflorescence en cyme ombelliforme comporte de 3 à 30 fleurs, chacune sur un pédicelle rose de 10−30cm. Les 5 sépales verts de 3−5mm entourent les 5 pétales rose vif, en forme de coeur, soudés à la base et parfois parcourus de stries foncées.
La fleur s’ouvre au soleil et se referme toujours la nuit, ou lorsque le temps est trop sombre. Elle est fréquemment visitée par des abeilles et autres insectes friands de nectar. La floraison a généralement lieu d’avril à juin.

Les botanistes l’appellent « articulata » parce que les fleurs et les feuilles ont la faculté de changer de position en fonction de l’ensoleillement. L’oxalis articulé supporte très bien la chaleur et nécessite peu d’arrosage : la plante va sécher en été, avec une seconde floraison dès les premières pluies d’automne. Il est indispensable de respecter sa période de repos hivernal.
Elle fait partie des plantes utilisées en permaculture, car elle maintient la fraîcheur au pied des plantations sans appauvrir les sols.

Oxalis articulata est une plante comestible (feuilles, fleurs et rhizome), mais elle est à consommer avec modération à cause de l’acide oxalique qu’elle contient.

Usage Médicinal Selon la doctrine des signatures, la forme en coeur de ses feuilles les destinerait à être un remède pour le coeur. Toutefois, l’acide oxalique provoque des irritations locales importantes, des troubles de la circulation sanguine et des dommages rénaux. Par ailleurs, à cause de sa capacité à se lier à certains minéraux (calcium, fer, sodium, potassium et magnésium), l’acide oxalique peut provoquer des carences alimentaires.

Usages Magiques : L’oxalis est associé à Vénus et à la Terre. C’est une plante douce qui peut aider à ramener l’équilibre dans votre vie. Associée au Petit Peuple, c’est une alliée de la guérison physique et spirituelle, qui apporte la joie et la tendresse.

Proche du sol et parce qu’elle étend ses racines dans son territoire, elle est utile pour les sorts qui concernent le foyer, la famille et le bien-être.
Les feuilles et les fleurs se ferment la nuit, encourageant un sommeil réparateur. Placer un verre d’eau contenant fleurs et feuilles près du lit accélèrera la guérison. Les feuilles séchées et broyées peuvent être répandues dans la maison pour apporter à la famille affection et plaisir d’être ensemble.

Sources : wikipedia1wikipedia2, gerbeaud, magickalgardens, bulledemanou, gardensablaze, magic-spells-and-potions, thewhitegoddess

C’est une plante que j’aime depuis toujours, qui me donne systématiquement le sourire. Même si je pense que c’est lié au fait qu’il y en a toujours eu dans le jardin de ma grand-mère maternelle et dans celui de Maman, je ne suis pas du tout surprise de constater qu’elle « apporte la joie et la tendresse » : c’est exactement le ressenti que j’en ai ! Voir ses petites fleurs roses me fait le même effet que voir un chaton en train de téter sa mère .

 

A propos Caitlín Urksa

Païenne, Celte de coeur, créature de la nuit et Ourse des montagnes ; artiste par plaisir, prof par obligation ; Sagittaire/Verseau, à la fois perfectionniste et désordonnée, les pieds ancrés dans la terre et la tête dans les étoiles.
Cet article, publié dans Plantes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.