Les Ancêtres

On dit souvent que le culte des ancêtres était (et est toujours) répandu dans les cultures celtiques. On peut voir au travers des preuves archéologiques que des générations de personnes étaient souvent enterrées dans les mêmes tumuli, et on peut en déduire que les ancêtres gardaient leur importance bien après leur décès. Il était certainement important de savoir d’où vous veniez : le pedigree de vos ancêtres, les noms de ceux qui étaient là avant vous, tout cela avait un impact sur votre statut et votre position sociale. Il est donc naturel, dans cette optique, de considérer nos ancêtres comme étant dignes d’être vénérés. Après tout, nous n’existerions pas sans eux. Source : Tairis

La plupart des communautés de tradition celte conservent toute l’année une forme ou une autre de lien avec leurs défunts, les faisant prendre part à tous les événements significatifs de la famille, comme les naissances, les mariages et les funérailles. Dans certaines région du Gaeltacht irlandais, il n’est pas inhabituel qu’un foyer possède une seomra thiar (« chambre de l’ouest »), une section de la maison (souvent juste un coin ou une alcôve) dédié aux défunts de la famille. Des objets permettant de se remémorer les défunts (de vieilles photos, des pipes, des bijoux, etc) sont placés sur une étagère ou sur le manteau d’une cheminée, et quand on les contemple, on est face au coucher de soleil et au vaste Atlantique, la direction que prennent les morts dans leur voyage vers l’Autre Monde. Source : Imbas

à lire aussi : cet article, en français

En ce qui me concerne, j’ai commencé à inclure le « culte des ancêtres » à ma pratique fin 2012. Le mot « culte » n’est peut-être pas le mieux adapté, d’ailleurs, car cela s’apparente davantage à du respect et de la gratitude qu’au concept que notre société met derrière le terme de « culte ». Je le place donc entre guillemets. Quoi qu’il en soit, j’inclus dans mon « culte des ancêtres » quelques défunts de ma famille que j’ai connus et avec lesquels j’ai toujours eu un lien fort (de toute évidence, pour ceux qui me connaissent, Maman fait partie de ceux-là, mais aussi d’autres membres de ma lignée maternelle : ma grand-mère et mon grand-père, et la mère de mon grand-père). Au-delà de l’aspect affectif, il y a aussi un aspect plus profond, plus historique, puisque ma lignée maternelle est en partie originaire d’Espagne, et je soupçonne fort un lignage Celtibère.

Au fil du temps, j’ai installé une sorte de seomra thiar au-dessus de mon autel. Il s’agit d’un espace qui est réservé à mes Ancêtres, mais également à mes compagnons à 4 pattes qui sont partis.

3 commentaires pour Les Ancêtres

  1. grabouilla dit :

    Bonjour, j’aime beaucoup votre site, etant moi-meme descendante d’aveyronnais mais vivant en Angleterre. Il y a t-‘il des pierres ou crystaux venant du Lot dans votre Seomra Thiar?
    Je vois auussi que vous parlez d’une Larimar, j’ai lu que cette pierre etait resonante des anciens habitant de l’Europe de l’Ouest au temps des catastrophes de 10000BC, connaissez-vous sa provenance? Pour la statuette de Bast/Sekhmet, c’est une interessante relation puisqu’elle doit representer l’animisme prehistorique lié a l’Egypte pre-pharaonique?
    Joyeux Lammas,
    patou

  2. Bonjour
    Il n’y a pas de pierres venant de l’Aveyron dans ma Seomra Thiar, car je n’y suis pas allée pour l’instant (j’y suis allée quand j’étais petite, mais à l’époque, je m’intéressais davantage aux vaches d’Aubrac^^). Par contre il est certain que j’irai y faire un tour et que j’y récolterai quelques cailloux divers.
    En ce qui concerne le larimar, ce n’est pas une pierre européenne, les seuls gisements sont en République Dominicaine. Quant à l’association que je fais entre le Larimar et les Ancêtres, elle est tout à fait personnelle, puisque c’est ma Soeur d’Ame qui m’a offert cette pierre.
    Pour ce qui concerne Bast, je n’ai pas d’attirance particulière pour l’Egypte, mais je suis tombée en extase devant la statuette qui se trouve au British Museum… et comme, à l’époque, j’entamais mon cheminement sur la voie païenne, Bast a donc été une des premières divinités à recevoir mes hommages, pour son lien avec les chats, tout simplement =)

  3. nezha dit :

    Pour moi il y a des personnes sur lesquelles on a jamais parlé ce sont les encetres du Maroc les CHELHS ce sont des personnes très génereuses au sud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s