Mes Rites

SAMHAIN (31 octobre – 7 novembre)
Mes racines dans la Mer, mon corps dans la Terre, mon esprit dans le Ciel,
J’allume cette flamme sacrée pour les Dieux qui guident mon chemin
J’allume cette flamme de sagesse pour les Ancêtres, sang à sang et chair à chair.
J’allume cette flamme qui réchauffe pour les Esprits des Terres Rouges,
Bénies soient les trois flammes.

Dieux et Non-Dieux, je vous accueille ce soir pour célébrer Samhain, comme l’ont fait les Anciens avant moi.

O, Ancêtres, dont je porte l’étincelle dans mon ADN,
Au seuil du nouveau cycle, je célèbre votre mémoire.
– Jean Joseph B., né le 10 Mars 1889, blessé au visage par un éclat d’obus le 18 avril 1915
– Pépé Louis, né le 8 Mai 1921 et décédé le 3 Mars 1970
– Mamie Juliette, née le 22 Mars 1921 et décédée le 6 Septembre 2007
– Maman, née le 5 Janvier 1944 et décédée le 11 juin 2007
Acceptez ces offrandes, gage de mon souvenir.

Je vous salue, Esprits des Terres Rouges,
Tandis que la terre s’endort, je célèbre votre résistance.
Acceptez ces présents, gage de mon attachement.

Je te salue, Grande-Ourse, Dame des Lieux Sauvages.
Au seuil du nouveau cycle, je célèbre ta nécessaire dormance.
Accepte ces présents pour t’accompagner dans ta retraite.

Je te salue, Mór Ríoghain, Corbeau des Batailles.
Tandis que la terre s’endort, j’accueille le calme des ténèbres.
Accepte ces offrandes, gage de ma dévotion.

Je vous salue, Lugh, Bríd, Dagda, Epona, Dana-Ana, Epona, Cailleach,
Et vous, divinités dont le nom s’est perdu dans les brumes du temps,
Acceptez ces offrandes en gage de respect et de gratitude.

J’allume à présent le feu. Qu’il protège mon clan de saison en saison.

Dieux et Non-Dieux, je vous remercie d’avoir pris part à cette célébration.
Restez si vous le voulez, partez si vous le devez.
Paix profonde de la vague galopante sur vous,
Neart mara dhuit, (Que la force de la mer soit avec vous),
Paix profonde des pierres endormies sur vous,
Neart talamh dhuit, (Que la force de la terre soit avec vous),
Paix profonde de l’espace infini sur vous,
Neart nèimhe dhuit (Que la force des cieux soit avec vous).

BEALTAINE (1er mai – 7 mai)
Mes racines dans la Mer, mon corps dans la Terre, mon esprit dans le Ciel,
J’allume cette flamme sacrée pour les Dieux qui guident mon chemin
J’allume cette flamme de sagesse pour les Ancêtres, sang à sang et chair à chair.
J’allume cette flamme qui réchauffe pour les Esprits des Terres Rouges,
Bénies soient les trois flammes.

Dieux et Non-Dieux, je vous accueille ce soir pour célébrer Bealtaine, comme l’ont fait les Anciens avant moi.

En ce premier jour de l’été lumineux, j’invite autour du feu les Ancêtres,
Les Esprits des Terres Rouges et le Peuple des Tertres.
Morrigan, Grande Reine, Grande-Ourse, Dame des Cavernes,
Dana-Anu, Mère des Dieux, Dagda, Père de toute Connaissance,
Lugh au Long Bras, Éclair céleste, Bríd, Guérisseuse et Inspiratrice,
Epona, Noble et Puissante Jument, et tous les Dieux de mon clan.
Soyez avec moi pour célébrer les frontières où nos mondes se croisent.

J’allume à présent le feu. Qu’il protège ceux de mon clan de saison en saison.

Dieux et Non-Dieux, je vous remercie d’avoir pris part à cette célébration.
Restez si vous le voulez, partez si vous le devez.
Paix profonde de la vague galopante sur vous,
Neart mara dhuit, (Que la force de la mer soit avec vous),
Paix profonde des pierres endormies sur vous,
Neart talamh dhuit, (Que la force de la terre soit avec vous),
Paix profonde de l’espace infini sur vous,
Neart nèimhe dhuit (Que la force des cieux soit avec vous).

IMBOLC (1er février – 7 février)
Mes racines dans la Mer, mon corps dans la Terre, mon esprit dans le Ciel,
J’allume cette flamme sacrée pour les Dieux qui guident mon chemin
J’allume cette flamme de sagesse pour les Ancêtres, sang à sang et chair à chair.
J’allume cette flamme qui réchauffe pour les Esprits des Terres Rouges,
Bénies soient les trois flammes.

Dieux et Non-Dieux, je vous accueille ce soir pour célébrer Imbolc, la fête de l’éveil, comme l’ont fait les Anciens avant moi.

O Bríd, je t’accueille et t’honore, bénis ma maison,
tous ceux qui y résident et ceux qui me sont chers, où qu’ils dorment ce soir.
Béni soit le sanctuaire, bénis soient la terre et les peuples qu’elle porte.
O Bríd, en cette fête de l’éveil, vois l’ourson qui vient au monde dans la caverne
Et bénis-le en lui offrant force et vitalité.
O Grande-Ourse, Mère sauvage, béni soit ton enfant qui naît à Imbolc
Que sa vie soit longue et joyeuse.

Dieux et Non-Dieux, je vous remercie d’avoir pris part à cette célébration.
Restez si vous le voulez, partez si vous le devez.
Paix profonde de la vague galopante sur vous,
Neart mara dhuit, (Que la force de la mer soit avec vous),
Paix profonde des pierres endormies sur vous,
Neart talamh dhuit, (Que la force de la terre soit avec vous),
Paix profonde de l’espace infini sur vous,
Neart nèimhe dhuit (Que la force des cieux soit avec vous).

LÁ LÚNASA (1er août – 7 août)
Mes racines dans la Mer, mon corps dans la Terre, mon esprit dans le Ciel,
J’allume cette flamme sacrée pour les Dieux qui guident mon chemin
J’allume cette flamme de sagesse pour les Ancêtres, sang à sang et chair à chair.
J’allume cette flamme qui réchauffe pour les Esprits des Terres Rouges,
Bénies soient les trois flammes.

Dieux et Non-Dieux, je vous accueille ce soir pour célébrer Lá Lúnasa, la fête de Lugh, comme l’ont fait les Anciens avant moi.

O Lugh Lamhfada, patron des contrats et des serments,
Apaise les querelles qui divisent les peuples.
Efface la peur, la haine et les préjugés.
Donne à chacun le sens du partage et de la mesure,
Et la conscience d’être simplement humain.
Je t’offre cette lame brisée pour célébrer la paix.

Dieux et Non-Dieux, je vous remercie d’avoir pris part à cette célébration.
Restez si vous le voulez, partez si vous le devez.
Paix profonde de la vague galopante sur vous,
Neart mara dhuit, (Que la force de la mer soit avec vous),
Paix profonde des pierres endormies sur vous,
Neart talamh dhuit, (Que la force de la terre soit avec vous),
Paix profonde de l’espace infini sur vous,
Neart nèimhe dhuit (Que la force des cieux soit avec vous).

CHANGEMENT DE LUNAISON (variable)
Mes racines dans la Mer, mon corps dans la Terre, mon esprit dans le Ciel.
J’allume cette flamme sacrée pour les Dieux qui guident mon chemin
J’allume cette flamme de sagesse pour les Ancêtres, sang à sang et chair à chair.
J’allume cette flamme qui réchauffe pour les Esprits des Terres Rouges,
Bénies soient les trois flammes.

Je salue la Lune Noire, Cercle sombre, Mystère de la nuit,
Et la lunaison qui se termine aujourd’hui.
Je remercie les Dieux et les Non-Dieux de m’avoir accompagnée au fil des jours.
Je salue la Nouvelle Lune, Joyau du ciel, Soeur des étoiles,
Et la lunaison qui débute aujourd’hui.

O Dieux et Non-Dieux de mon clan !
Dans cette nouvelle lunaison, que soient bénis par Vous,
Chaque but que je poursuivrai, chaque image et chaque son,
Chaque odeur et chaque goût, chaque décision que je prendrai.
Acceptez ces offrandes, gage de mon attachement.

Je vous remercie d’avoir pris part à cette célébration.
Restez si vous le voulez, partez si vous le devez.
Paix profonde de la vague galopante sur vous,
Neart mara dhuit, (Que la force de la mer soit avec vous),
Paix profonde des pierres endormies sur vous,
Neart talamh dhuit, (Que la force de la terre soit avec vous),
Paix profonde de l’espace infini sur vous,
Neart nèimhe dhuit (Que la force des cieux soit avec vous).

Publicités